L'écoute active

Judith Guglielmo

— Description de l'écoute active

Dans le secteur sanitaire et social, l’écoute pour bien cerner le contenu du message et très importante. Les informations contenues dans le message sont souvent spécifiques et relatives à la vie privée des individus.  Ecouter une personne et comprendre réellement ces besoins peut demander une bonne connaissance de soi, une expérience relative et une certaine maturité. L’écoute active et une action qui consiste à adopter des attitudes et des techniques dans un efforts de comprendre une personne dans ce qu’elle vit intérieurement afin de la mener à prendre conscience par elle-même de ces besoins mais également de ses possibilités.L’écoutant n’est ni un juge ni un conseillé, il accueille l’autre avec respect dans la totalité de son être. La tâche de celui qui écoute est d’amener la personne écoutée à mieux se comprendre de manière à mieux résoudre ces situations de problème. 

— Les mauvaises habitudes d'écoute

  • Manque de concentration
  • Fuite du regard
  • Bavardages
  • Sujet
  • Fatigue
  • Manque de compréhension
  • Penser à autre choses
  • Posture physique
  • Faire plusieurs choses en même temps
  • Distraction
  • Rythme de conversation
  • Interprétation : sélection, ajoute et transformation des informations

— Les techniques d'écoute

  • La technique du reflet, qui consiste à redire à la personne écoutée en d’autres mots ce qu’elle a dit qui touche ses émotions.  
  • La technique de la reformulation simple, cette reformulation consiste à redire en d’autres mots ce que la personne à dit sur une situation ou des faits. 
  • Il faut permettre à la personne écoutée d’être elle-même sans le jugé.
  • La reformulation permet de penser avec la personne et pas à ça place et de lui montrer notre compréhension.

 

— Attitude a avoir lors d'une écoute

 

  • Tenir compte des valeurs, de ces besoins et des ces capacités
  • Ne pas faire de long discoure
  • Eviter les jugements
  • Identifier et clarifié avec l’autre ces problèmes
  • Ce centré sur la personne.
  • Eviter de poser trop de questions

L’attitude d’écoute peut être une attitude frustrante puisque pour l’écouter elle manque d’interaction car l’écoutant ne peut pas se positionner et ne peut pas donner son avis sur la situation, donc l’attitude et frustrante aussi pour l’écoutant. Il faudra toujours veillez au fait d’être neutre et le plus objective possible de manière a ne pas se référais à ces propres valeurs. 

— Conclusion

La notion d’écoute active permet au travailleur social d’être dans une posture qui va lui permettre de comprendre l’autre, que ce sois un usagé ou dans d’autres situations des collègues et de pouvoir travailler sur la gestion de conflits. Un bon écoutant doit savoir réellement se mettre de côté de manière à laisser a l’autre toute la place a l’autre de s’exprimer. Ces techniques s’apprennent a force de pratique et d’expériences.

 

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle