Le journalisme : un métier qui a de l’avenir !

Lucas Laberenne

En pleines réflexions sur ton orientation ? Le journalisme t’intrigue ? Voici quelques arguments pour t’éclairer. Après cette lecture, tu comprendras même que ce métier possède un bel avenir, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Ambitions, solutions et positif, voilà les clès que je te propose d'analyser. 

Souvent décrié, pointé du doigt pour mauvaises pratiques, voire même manipulation, le journalisme n’a pas la cote en ce moment. Descendu en dessous des huissiers dans le rapport annuel de confiance des Français, le bilan est triste à voir. Pourtant, derrière ces sombres conclusions, se cache un métier en pleine évolution. Une filière qui ne cesse d’apprendre et de s’adapter pour au mieux appréhender l’information de demain. Zoom sur une profession démocratique en pleins changements, qui a encore de belles embauches devant elle.

— De précieuses compétences !

Si l’écriture te plait, que l’actualité fait partie de ton quotidien, il n’y a pas à redire, le journalisme peut te correspondre. Néanmoins, si au fil du temps cet engouement s’éloigne, tes aptitudes acquises ne seront jamais perdues. En effet, dans cette formation, tu vas pouvoir travailler des compétences qui peuvent être recherchées dans d’autres domaines. L’écriture, la présence vocale, aptitudes techniques d’images et de son, ton CV sera déjà bien rempli. Dans un monde digital où tout va si vite, savoir écrire et analyser, t’ouvrira plus que jamais des portes. Ces études seront donc quoi qu’il advienne, un investissement qui clamera tôt ou tard sa rentabilité.

— Un journalisme 2.0

Fake news, putaclic, manque de source ou encore article publicitaire, toutes ces pratiques que l’on retrouve malheureusement trop souvent, sont critiquées à juste titre. Cependant, en ignorer les origines serait tout aussi critiquable. À l’heure où une personne lambda passe moins de 7 secondes sur un article, à l’heure où la rapidité est omniprésente et où l’on souhaite toujours plus de sensationnel, difficile pour le métier de tout concilier dans une parfaite éthique. De plus, l’économie de la publicité rapportant de moins en moins, le secteur souffre financièrement. De toutes ces observations inquiétantes ressort pourtant un bel espoir, l’adaptation ! Quoi de mieux qu’innover pour intéresser de nouveau et devenir rentable ? La multiplication des podcasts, des contenus visuels et interactifs, le data journalisme en expansion, ou encore les financements multiples,  le métier est en pleine mutation. Tentant désormais d’allier éthique et finances, intérêt et grand public.

— Pourquoi pas toi ?

C’est d’ailleurs peut-être ici, que toi, étudiant, tu as ta carte à jouer ! En pleine maitrise des outils digitaux que les grandes rédactions découvrent à peine, tu vaux ton pesant d’or. Immergé très rapidement dans ce milieu, ton regard contemporain d’acteur numérique peut se révéler très précieux. Capable de créer de manière continue et polyvalente, ton aisance et ta rapidité seront convoitées par le journalisme de demain. Car oui, malgré ses ratés et ses difficultés, le journalisme est éternel. Comme le boulanger, le dentiste, l’éboueur où le professeur, il est un métier d’utilité publique. Nécessaire à toute démocratie, à toute liberté d’opinion, sa diversité est de loin sa plus grande force.

Quoi qu’il en soit, journalisme ou non, je te dirai de faire ce que tu aimes, avec passion. Car même si le monde est en plein changement, que l’économie devient vitale, l’une des clés du bonheur, passe par l’épanouissement professionnel.

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui