Les débouchés à Sciences Po

Hugo Aubaret

— Les idées reçues

Contrairement aux idées reçues, étudier à Sciences Po Paris ne mène pas obligatoirement à la politique ou à la fonction publique. Pourtant, certaines familles, lycéens et candidats en sont persuadées par faute de moyens pour se renseigner. Les débouchés après Sciences Po Paris et les IEP sont multiples.

— La professionnalisation de la formation Sciences Po Paris et des IEP

Les étudiants à Science Po Paris et dans les autres IEP sont formés pour développer et acquérir des aptitudes et compétences afin d’être aptes à entrer sur le marché de l’emploi. Le premier cycle permet aux étudiants d’acquérir une méthode de travail, une approche pluridisciplinaire, une expérience professionnelle et /ou internationale. Les étudiants sont donc formés très tôt pour devenir de vrais professionnels. Cependant, cette professionnalisation est prioritaire en master.

 

— Débouchés dans le secteur public en général après Sciences Po et les IEP

Les débouchés dans le secteur public varient selon l’IEP d’origine du diplômé et des masters suivis. En effet, sachant que Sciences Po Paris a des étudiants qui ont plus de chance de réussir les concours de la Fonction publique (ENA, IRA, ENM, EN3S, MAE, etc.), on retrouve en conséquence davantage d’anciens étudiants de Sciences Po Paris dans la Haute Fonction publique. L’exemple de l’IEP de Grenoble et Strasbourg va dans le sens inverse : ce sont des IEP très orientés vers l’Europe, donc on retrouve beaucoup d’étudiants venant de ces IEP qui deviennent fonctionnaires européens. Les masters qui professionnalisent vers ces professions sont les masters d’Affaires publiques, d’Affaires internationales (y compris européennes), de droit et ceux menant vers la recherche.

— Débouchés dans le secteur privé en général

Ces diplômés exercent en général dans 4 grands domaines dont les plus représentés sont le conseil, le marketing et la communication ; la finance, la comptabilité et la gestion administrative ; les relations internationales, le lobbying ; et la sécurité et la gestion des risques. Les secteurs de l’audit-conseil, de l’administration publique et de l’industrie-énergie-transport regroupent 47% des emplois. Si l’on ajoute les secteurs banque-finance-assurance et commerce-distribution, on couvre 60 % des débouchés. Les masters menant vers ces corps de métiers sont les masters Finance et stratégie de l’Ecole de management et de l’Innovation de l’IEP de Paris ; Finance d’entreprise et pratique des marchés à l’IEP de Strasbourg ; Affaires internationales et stratégie d’entreprise de l’IEP de Toulouse et Géostratégie, défense et sécurité de l’IEP de Strasbourg pour ne citer que ceux-là.

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui