5 erreurs à éviter pour réussir à l'université

Discutez gratuitement avec Sami de votre projet d'orientation

1. Croire qu'on est encore au lycée pour la charge de travail

La fac est beaucoup plus rapide que le lycée, le professeur est là pour donner son cours principalement. Les cours finissent par se cumuler et on peut se trouver à un minimum de 400 à 500 pages à apprendre au premier semestre et tout autant au suivant. Parfois même la charge augmente pour atteindre 800 pages par semestre (des semestres qui bien souvent durent 3 mois et demi).

Ce pourquoi il faut travailler petit à petit pour ne pas être débordé ou se décourager, au moins 5 jours sur 7 il faut bien travailler et revoir ses cours, ne serait-ce que la leçon du jour. Au lycée 1 année amène au bac. A l'université le Bac c'est 2 fois par an.

L'autre différence c'est que le taux de réussite baisse, en L1 le taux de réussite peut tomber à 38/40% de l'unité (avec en moyenne 25 à 30% de réorientés et 25 à 30% de redoublants plus 5 à 10% de personnes pouvant interrompre leurs études.).

C'est pourquoi il faut intégrer cette différence, le lycée ne nous y a pas assez préparé, l'université c'est un autre monde, mais ce n'est pas un monde d'échec.

2. Remettre à demain les révision

La rentrée débute en septembre et les examens tombent en hiver, il y a peu de temps pour répartir son travail.

Bien plus que lire ses cours faut-il encore les comprendre ! C'est l'enjeu de la répartition du temps. Plus vous révisez sur des longues périodes, plus vous allégerez votre travail, mais aussi développerez votre mémoire longue, celle qui retient les informations sans qu'il n'y ait besoin de réviser avec acharnement la veille.

Ce pourquoi je conseille vivement de faire un planning, dés le début, en organisant ses révisions, ses pauses et ses loisirs. Il ne s'agit pas d'un calendrier d'examen, mais travailler moins et plus longtemps va être d'une aide cruciale pour valider les semestre, aussi avec d'excellentes notes.

Il n'est pas impossible de valider un semestre en s'y mettant tard mais il faut une bonne capacité de mémorisation de dernière minute et être un travailleur de fond capable de donner un long travail intensif pour espérer atteindre la moyenne.

Faire travailler sa mémoire longue sera bénéfique et reposant pour réussir ses études sans se décourager.

3. Ignorer la méthodologie qui doit s'apprendre en Travaux Dirigés

Point essentiel.

Vous pouvez être quelqu'un qui travaille fort, qui connait ses cours par coeur, si vous ne rendez pas une copie d'examen qui soit dans les formes et les règles de ce que votre professeur demande, il y a des chances qu'un travail, qui, en matière de questions de cours vous aurait donné probablement 18, se transforme en un terrible 6 4 ou 3.

En moyenne si vous avez montré que vous connaissez bien votre cours il sera difficile d'avoir de très mauvaises notes, mais pourquoi avoir 8 quand on pourrait avoir 18 avec le même temps de travail, juste en modifiant la façon d'appliquer ses connaissances?

Pour se faire il ne faut pas hésiter en travaux dirigés à poser des questions au chargé de TD sur la méthodologie, également d'envoyer des messages aux professeurs afin de leur demander s'ils ne veulent pas faire un point là dessus.

Il ne faut pas sous estimer le nombre de points que l'on perd, lorsqu'on ne respecte pas la méthodologie. On peut valider avec une copie moins brillante mais qui respecte les attendus méthodologies qu'une copie savante mais brouillonne et qui sort des clous de méthodo.

4. Avoir des trous dans ses cours et ne pas demander aux autres étudiants leur aide

L'une des plus grosses erreurs notamment des 1ère année.

On peut manquer un cours en amphitéâtre, mais alors il faut le rattraper. Il faut oser, soit en demandant sur Facebook, soit en allant directement en amphitéâtre demander à quelqu'un.

Un trou dans un cours c'est comme un trou dans un navire dont vous seriez le capitaine. Vous ne pouvez vous rendre à bon port sans le résoudre.

Assurez vous donc constamment que vos cours soient à jour sinon vous risquez de rater vos examens d'office, il suffit que la partie manquante de votre cours contienne le sujet de l'examen ou ce qui s'y rapporte.

5. Se forcer à une méthode de travail qui ne nous convient pas

Vous ne devez pas réviser inefficacement vos cours.

Si vous apprenez vos cours sans utiliser la méthode de mémorisation qui vous convient le mieux vous n'allez pas être productif, vous allez mettre plus de temps à retenir et cela peut vous décourager.

Vous devez d'abord déterminer si vous retenez mieux vos cours, en les lisant, en les recopiant ou en les entendant.

En fonction de la réponse vous devez adapter votre méthode de travail à votre façon de mémoriser. En ce qui me concerne c'était l'auditif, j'ai donc utilisé un lecteur automatique, peut-être n'aurais-je pas aujourd'hui mon diplômé sans m'être reposé sur un mode de révision priorisant l'écoute à la lecture.

C'est très important car trouver votre façon de réviser va vous aider pour la transition entre la fac et le lycée.

Je crois que ces 5 constats font une part conséquente des redoublements.

Je pense que si vous faites attention à éviter ces erreurs, vous réussirez. J'espère vous avoir aidé et c'est pour moi un plaisir de le faire.

BAC +3 (Bac ES)

Sami, 21 ans

Domaines d'études :

Mon futur métier : Professeur

1 avis

Voir profil