Stage en maison d'arrêt

Camille BRUN ROBINARD-SAPIN

— Introduction

Durant ma L3 de droit, j'ai eu la chance de pouvoir faire un stage de 3 semaines au sein d'une maison d'arrêt (puisqu'à ce moment là je souhaitais devenir chef d'établissement pénitentiaire).

Je peux dire que ce fut un stage très enrichissant. En effet, de nombreuses tâches m'ont été confiées puisque sur les 3 semaines, j'ai pu être dans deux "structures" différentes : la maison d'arrêt en elle-même (la détention), et le SPIP (service pénitentiaire d'insertion et de probation).

 

— La détention

La maison d'arrêt regorge de services, par exemple : le greffe, le bureau du chef d'établissement, la comptabilité etc. J'ai donc pu découvrir chacun de ces services.

J'ai également eu la chance de suivre les surveillants pénitentiers, et j'ai pu rédiger par exemple des comptes rendus d'incident ou assister à des commissions. 

— Le SPIP

Les conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation sont là pour ccompagner les personnes détenues. Ils les préparent notamment à la sortie de prison. En étant dans cette structure, j'ai pu notamment assiter aux rendez-vous avec les détenus, et rédiger des rapports concernant par exemple leur demande d'aménagement de peine, afin d'aider le juge dans sa prise de décision. 

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle