L'audiovisuel et ses vices

Discutez gratuitement avec Jade de votre projet d'orientation

1. Introduction

Le mileu du cinéma fait rêver nombres d'entre vous, et à la fin de votre Bac vous vous imaginez déjà comme le prochain Spielberg, Tarantino et j'en passe. Vous pensez atteindre facilement la case célébrité ou encore réalisateur de renom !

Sauf que c'est un milieu sans pitié, qui ne laisse pas de places aux plus faibles. (ndr : d'après mon opinion bien évidemment)

2. Trouver une formation

Dès lors qu'il fallait trouver une formation, j'ai su que ce milieu avait des vices, quand j'ai vue le peu de place, et le peu d'élue pour pouvoir suivre la formatiion de ses rêves.

J'ai d'abord commencé par chercher des BTS audiovisuel malgré mon Bac ES, je me suis dit que vu mes notes, et mes appréciations je serais forcemment, du moins je l'espérais, mise en attente sur Parcoursup. 

Spoiler alert : J'ai eu FAUX.

Les BTS audiovisuels sont traitres, on pense pouvoir y rentrer, même avec une lettre de recommandations, oui oui, mais ils te refusent. 

Je donnerais l'exemple d'un lycée professionnel reconnue pour ses BTS audiovisuel/design/.... dont je ne citerais pas le nom, qui préfère prendre ses anciens lycéens qui sont "pas très bon" et élimine d'emblé tous ceux qui ne sont pas issus de ce lycée. Assez décévant.

3. Les écoles privées

Là aussi, les écoles privées vont vous vendre du rêve. Mais le prix .... Autant vous dire que ça peut vous payez votre loyer pendant presque 4 ans (suivant votre localisation bien-sûr !). 

Il faut se méfier pour ce genre d'établissement, car la belle apparence qu'ils peuvent tenir cache bien des choses et parfois, il vaut mieux ne pas les voirs. (ndr : je suis en école privée je sais de quoi je parle).

Pour trouver l'école de votre rêve et si vous avez les moyens (et que vous êtes motivés, très importants !) alors renseignez-vous auprès d'autres étudiants, mais si vous êtes ici, c'est que c'est déjà le cas... Bref, allez aux portes-ouvertes, ... Le plus importants et de voir les avis, histoire de ne pas débourser 20 000€ et être déçus ou alors se rendre compte que le diplome n'est pas reconnue par l'Etat.  

4. Milieu de rapaces

Comme je vous l'ai dit, le milieu du cinéma et un milieu qui fait rêver, mais qui en est tout autre. Loin de moi l'idée de vous dégoûter, je souhaite juste prévenir les plus téméraire d'entre vous. 

Non tout n'est pas que paillette, arc en ciel et bonbon tricolore, le cinéma et un endroit ou les pressions sont multiples, votre vie privée sera impacté (80% des couples divorces) et vous travaillerais énormement... tout le temps. Vous aurez du mal à vous faire un nom dans ce milieu, vous êtes intermittents, ce qui veut dire que vous devez obligatoirement faire vos heures si vous voulez être payez et nourir votre petite famille (si vous en avait une ;))

Quand on commence des études de ce genre, il ne faut pas se faire une idée trop précise ou vous pouvez être vite déçus. Pour mapart j'ai préféré garder les pieds sur terre, tout en sachant que j'allais en baver, et que je serais sûrement déçus. Et aujourd'hui j'adore ce que je fais et je ne suis absolument pas décus par mes études carje n'avais pas de trop grande attentes. 

5. Conclusion

Cet article n'a pas pour but de dégoûter les gens, mais vraiment de vous prévenir, car dans ma promo il y en a eu pleins qui penser que ces études étaient d'une manière et au final il sont partis en laissant 5 000€ derrière eux et ca fait mal. 

Ce n'est bien-sûr que mon avis, mais d'autres étudiants avec qui j'en ai parlé on le même avis sur la question. 

Cet artcile est vraiment un gros bazar, j'ai l'impression d'avoir parlé de 5 trucs à la fois mais bon. WHO CARES ! 

Je suis ouvertes aux questions pour les pioupious en détresse car j'ai moi même étais en détresse pour ce milieu qui me faisait rêver. 

BAC (Bac ES)

Jade, 18 ans

Domaines d'études : Cinéma, Audiovisuel, Sons

Mon futur métier : Productrice/réalisatrice (why not)

6 avis

Voir profil