Comment se (re)motiver pendant cette pé... | Blog

Comment se (re)motiver pendant cette période ?

Eva COURTOIS

L'heure du bilan !

Ah 2020... Le Covid... Le confinement, reconfinement, re(re)confinement... On pourra le dire : on l'a vécu ! Plus besoin de séries apocalyptiques où règne la fin du monde ou de films remplis de zombies (oui, maintenant les zombies, c'est nous). Les premières semaines, c'était nouveau, presque un an après, on tuerait pour ne serait-ce que retourner au musée (alors que, je vous l'accorde, c'était pas notre priorité avant). En plus des restrictions engendrées par cette crise, on a assisté à un nouveau type d'enseignement avec les cours en visio. Super, on peut faire chauffer nos pâtes en même temps que le cours, être installé confortablement dans notre lit, mais qu'en est-il de notre motivation et de notre assiduité face à cette modification d'enseignement ? Si cet article peut re-motiver les troupes, donner des clés pour continuer à s'accrocher ou rattraper le wagon universitaire, alors ça sera mission réussie pour moi.

Routine et hygiène de vie

Les études, on est tous bien d'accord que c'est pas toujours une partie de plaisir. Stress des exams, stress des deadline, surcharge de travail. Comme si ça ne suffisait pas, on nous a rajouté le stress des exams à distance. Au revoir les amphis blindés le jour des partiels avec l'émargement des feuilles de présence, bonjour les examens à distance parfois chronométrés. Et peu importe votre connexion internet, on nous dit un peu de nous débrouiller. 

L'important est alors de maintenir ou créer des routines car s'enliser dans la procrastination nous guette (merci Netflix). Comment maintenir des routines ? Métro, boulot, dodo : on n'en veut pas forcément. Mais avoir un rythme chaque jour est primordial et avoir une hygiène de vie peu saine impactera nécessairement votre santé mentale. 

Il est important de faire l'effort de prendre soin de soi comme s'il était question de sortir "comme avant", et ça, ça passe par se lever à des heures régulières et ne pas faire la grasse matinée toute la semaine, sortir de son pijama après avoir pris une bonne douche et ne le retrouver qu'à la fin de la journée, manger à des heures régulières. Oui c'est tentant de manger ses nouilles pendant le cours de 15:00, non ce n'est pas optimal pour maintenir un rythme de vie sain. 

Organisation, plaisirs et lien social

Le maître-mot est aussi l'organisation ! On pourrait croire qu'en cette période l'organisation n'a plus de sens car après tout, on reste devant notre ordinateur toute la journée et nos journées ne sont plus rythmées que par les visio qui s'enchaînent. 

Mais c'est là tout le piège ! Organiser son temps et ses journées est un impératif pour garder un rythme sain et un moral convenable. Alors l'organisation, concrètement, ça se manifeste comment ? 

Se faire des plannings de travail universitaire permet de maintenir une organisation dans l'avancée de ses différents travaux. Les plannings vous permettront de vous créer des routines à la semaine et de prévoir à l'avance un temps consacré à vos études. Les to-do list sont également recommandées. Moins détaillées que les plannings de travail, elles permettent d'imposer gentillement des impératifs au cerveau qui se verra presque contraint d'annoter un "Check" à côté de la tâche à faire. Auquel cas il faudra remettre les choses à demain, et ça, on n'en veut pas/plus. 

Travailler c'est bien, s'accorder des break c'est nécessaire. Il faut s'accorder du temps pour soi car la période traversée n'est facile pour personne. Il est donc important de se garder des temps pour faire des choses qui nous font du bien : une activité artistique, une activité sportive, un job étudiant (bonne chance pour en trouver un mais si vous en avez un, c'est une chance !), regarder des séries et/ou des films. On peut aussi en profiter pour continuer les livres qu'on n'a jamais pris le temps de terminer ou se lancer dans la patisserie. En bref, faire tout ce qui vous apporte une pause mentale

Retisser le lien social et demander de l'aide est également primordial. Des groupes étudiants sont très actifs sur les réseaux sociaux, des réseaux d'écoute ont été développés (http://www.nightline-paris.fr) et trouver de l'aide, parler à quelqu'un ou rechercher des conseils est possible (https://www.soutien-etudiant.info/services-soutien). 

Gagner en connaissances !

Enfin le confinement a permis d'élargir le champ des possibles quant aux possibilités de se former ou se renseigner à distance. Maintenant la plupart des étudiants ont gagné du temps au niveau des transports puisque plus besoin de se déplacer pour se rendre à la fac/école. On peut alors profiter de ce temps pour gagner en connaissances, s'enrichir sur des thèmes divers et variés. Je peux vous conseiller deux plateformes sur lesquelles vous trouverez des conférences très riches sur beaucoup de thèmes ou des formations souvent gratuites sur plusieurs semaines : https://www.edx.org ; https://www.ted.com. Remplir son cerveau de nouvelles connaissances peut ainsi permettre de se sentir mieux mentalement, sortir de l'ennui, varier ses activités et réaliser que ce temps pendant lequel nous ne pouvons pas sortir peut finalement être aussi utile et bénéfique. Si la liberté de sortir est encore restreinte, il faut tant bien que mal développer sa liberté intérieure. 

Dans tous les cas, que vous souhaitiez retourner à l'université ou non, période de (re)confinement ou non, ces conseils peuvent s'appliquer à tous :) 

 

 


— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle