Comment s’organiser à l’université ?

Louise Davin

— La prise de notes à fac

Le passage entre le lycée et l’université peut être déstabilisant pour certains, mais avec un peu d’organisation, il sera plus facile pour toi de t’y adapter. Pour commencer, je vais te parler de la prise de notes à la fac. Beaucoup de personnes se posent la question du support à choisir : ordinateur ou feuilles ? Alors pour commencer, tout est possible. Il faut bien évidemment choisir le support avec lequel tu es le plus à l’aise. Lors des premières semaines de cours, je te conseille de tester les différents supports qui s’offrent à toi pour être sûr.e d’avoir tout essayé et d’avoir choisi ce qui te convient le mieux. Bien évidemment, si tu suis des cours scientifiques avec des formules, des calculs, etc., l’ordinateur ne sera peut-être pas le plus adapté. C’est pourquoi je te conseille d’utiliser une feuille et un papier ou une alternative numérique avec une tablette et un stylet. Pour les cours plus littéraires, choisis ce que tu préfères. Il faut aussi opter pour la méthode qui te permettra d’écrire rapidement, mais de façon lisible pour ne pas te retrouver avec des cours indéchiffrables.

Voici les avantages et les inconvénients de l’ordinateur et des feuilles :

  • Pour l’ordinateur, il faut en choisir un assez performant pour stocker tous tes cours, relativement facile à transporter (poids et taille), avec une autonomie correcte si jamais il n’y a pas de prises dans l’amphithéâtre. Ai toujours une clé USB ou un disque dur externe si tu ne veux pas perdre tous tes documents en cas de problème. Mais il te permet de prendre des notes de façon rapide (si tu es à l’aise avec les ordinateurs), lisibles, colorés, etc. Attention de ne pas écrire mot pour mot ce que l’enseignant dit, sans trier les informations et sans comprendre le sens des phrases. Il te permet aussi de travailler en permanence sur tes dossiers ou tes cours quand tu as du temps libre. Mais il peut aussi être source de distraction.

  • Écrire à la main est meilleur pour la mémorisation puisque tu utilises une de tes mémoires quand tu écris. En plus de ça tu présélectionnes déjà les informations puisque tu ne peux pas écrire tout ce que le professeur dira. Cela t’oblige à travailler tes cours par la suite pour avoir un cours structuré et lisible. Par contre, c’est plus lourd à transporter, il ne faut pas oublier les cours dont tu as besoin et des feuilles. Il faut aussi bien ranger tes feuilles pour ne pas les perdre. Tu dois savoir écrire relativement vite et bien pour savoir te relire, sans avoir de crampes au bout d’une heure de cours en amphithéâtre !

Bien sûr, il est aussi possible d’associer les deux. Par exemple, tu peux écrire à la main pendant les TD (travaux dirigés, en salle de classe comme au lycée généralement) et l’ordinateur pour les CM (cours magistraux en amphithéâtre). C’est à toi d’essayer et de choisir ce qui te convient le plus.

Maintenant que tu sais quel support choisir, il faut bien évidemment assister aux cours afin de pouvoir prendre tes propres notes et ne pas utiliser les notes de quelqu’un d’autre de ta promotion. L’assiduité en cours est importante pour ta compréhension et pour prendre des notes. Chaque étudiant.e intègre différemment les informations, ce qui rend chaque prise de note unique et compréhensible par son auteur.e. Alors la meilleure chose que tu puisses faire c’est d’aller en cours et de prendre tes propres notes (tu commenceras par la même occasion à la mémorisation et la compréhension du cours).

Une question qui revient souvent, c'est “est-ce que je dois enregistrer mon cours ?” Oui et non. Le fait d’aller en cours et de l’enregistrer peut t’inciter à moins écouter en te disant “c’est pas grave je le réécouterais plus tard”, avec le risque que tu ne le fasses jamais. Par contre, si tu utilises l’enregistrement comme un complément à ton cours, pour le réécouter, approfondir les points que tu ne comprends pas ou encore compléter ton cours là tu peux l’enregistrer. Mais attention, utilises un appareil avec un important espace de stockage si tu ne veux pas te retrouver en manque de place sur ton téléphone.

Ensuite, tu as aussi plusieurs façons d’organiser tes cours (appelés unités d’enseignements : UE). Tu peux utiliser une page ou un nouveau document par séance de cours. Tu peux aussi faire un document pour un chapitre ou même un document par UE. Si tu utilises cette dernière méthode, je te conseille de créer un sommaire automatique en début de document pour retrouver les parties que tu cherches plus facilement. Quand tu prends en note tes cours, penses également à noter le jour, la date, le professeur si tu en as plusieurs, cela te permettra de te repérer et si tu es absent, demander à tes camarades le cours en question. 

— Reprendre ses cours et les ficher : Oui mais lesquels et comment ?

Après la prise de note, il est important de reprendre tes cours, surtout si tu les prends à la main. Mais même si tu fais partie de la team ordinateur, il semble important de le faire, cela t’aidera pour ficher les cours par la suite. Le fait de reprendre tes cours le soir, le lendemain ou le surlendemain te permettra de revoir les informations et de commencer à les fixer dans ta mémoire. Ajouté à cela, tu te souviendras de ce qui a été dit en cours et il sera plus facile de le réorganiser si besoin. Penses à créer des titres et des sous-titres si le cours n’est pas organisé, cela te permettra de manipuler ton cours, de le comprendre davantage et de t’en souvenir.

Une fois tes cours repris, vient l’étape des fiches. Bien entendu, si tu n’aimes pas réviser avec des fiches de révisions, passe cette étape et tu remarqueras tout l’intérêt de reprendre tes cours pour les rendre agréable à apprendre. À l’inverse, si tu as besoin de fiches pour apprendre tes cours il faut déjà optimiser ton temps. Pour commencer, il faut connaître les modalités d’évaluations qu’utilisent tes enseignants. Si tes cours sont évalués avec des dossiers ou plusieurs petits devoirs style DM par exemple, ne perds pas ton temps à ficher tes cours, cela ne te sera pas utile. Il sera néanmoins primordial pour toi de ficher les cours lourds et importants, généralement évalués à la fin du semestre avec des partiels terminaux, c’est-à-dire un gros examen à la fin du semestre. Une fois sais quel cours tu dois ficher, il faut trier les informations en fonction du type d’examen. Par exemple, tu n’apprendras pas les mêmes choses si tu passes sur un QCM, plutôt sur des connaissances générales que sur une dissertation ou les exemples sont importants. Tes fiches seront donc différentes selon la modalité d’évaluation.

Ensuite, détermine comment tu retiens le mieux, avec tes flashcards, des cartes mentales, des fiches écrites, des schémas, là c’est à toi d’essayer et de déterminer ce qui te convient le mieux. Les flashcards sont intéressantes pour les dates, les définitions ou le vocabulaire en langue par exemple. Les cartes mentales sont intéressantes pour les cours longs et complexes puisque tu n’utiliseras que des mots clés et tu pourras faire des liens entre les informations. Les fiches “habituelles” où tu écris avec des phrases sont bien pour une liste de définition, mais attention si tu rédiges entièrement ton cours sur une fiche Bristol, cela ne sert à rien. Il faut vraiment faire l’effort d’aller à l’essentiel. Et pour réussir à faire des fiches plus synthétiques et avec des mots clés, il faut déjà comprendre son cours, si tu le connais déjà un peu c’est encore mieux ! Cela te permettra de savoir ce qui est important, ce que tu sais, ce que tu as compris ou non et d’adapter ta fiche en fonction de tes besoins. C’est pourquoi reprendre ton cours après la prise de note est intéressant pour déjà commencer ce processus de compréhension et d’apprentissage qui allégera tes fiches de révisions.

— Quand et comment apprendre ?

Avant de commencer à apprendre, il est intéressant de dresser une liste de tous tes examens, partiels, devoirs, etc. Cette liste te permettra de visualiser le temps que tu as pour réviser ou pour rédiger tes dossiers. Après cela, tu peux établir un emploi du temps de révision si tu as besoin de réviser à l’avance, en estimant le temps nécessaire pour chaque révision ou dossier pour répartir au mieux ton temps de travail. Si tu as besoin de moins de temps, que tu connais déjà les points clés de tes cours, parce que tu les as relus régulièrement durant ton semestre, tu peux commencer trois semaines, voire deux semaines avant. Mais encore une fois, tout dépend de tes capacités d’apprentissage et de ton avancée dans les révisions. Au plus tu t’y prends tôt, au moins tu consacreras des journées entières à réviser et au plus l’information restera dans ta mémoire à moyen et long terme. Penses également à ne pas surcharger tes journées en faisant des to-do-list de deux pages. Fixes toi au maximum trois objectifs par jour et des tâches “bonus”. Si tu as finis tes objectifs et qu’il te reste du temps et de la motivation tu avanceras sur ces tâches secondaires, sinon tu les repousseras. Et si tes objectifs ne sont pas terminés en fin de journée ce n’est pas grave, tu as fait de ton mieux et tu le feras demain ou après-demain.

Pour tes révisions, choisis un endroit qui te plaît. Tu peux décider d’aller à la bibliothèque de ton campus si tu as besoin de calme, dans un café si tu n’aimes pas le silence ou dans ta chambre si tu le préfères. Le principal est de trouver l’endroit qui te motive et où tu arrives à travailler efficacement. Une fois que tu as déterminé ton lieu de révision, penses à faire des pauses, ton cerveau en a besoin pour assimiler le contenu de tes cours. Coupe-toi des distractions telles que ton téléphone et les réseaux sociaux, mets ton portable en mode avion ou coupe la sonnerie et met l’écran face contre table. Tu peux aussi te mettre des minuteurs de 25, 30 ou même 40 minutes, pendant ce temps, tu travailles en continu. Une fois le temps écoulé, tu fais une pause, tu te lèves, tu vas manger ou boire, tu vas prendre l’air, tu lis et après tu retournes à ton travail. Limite également la durée de tes tâches puisqu’au plus tu as du temps pour faire quelque chose, au plus tu vas mettre du temps pour le réaliser. Alors, si tu veux écrire deux pages d’un dossier par exemple, tu peux mettre un minuteur de 40 minutes et cela te permettra d’augmenter ta productivité.

— Je suis perdue dans l’avancée de mes cours, comment faire ?

Si tu ne sais plus ce que tu dois faire, ce que tu as déjà fait ou même ce que tu as commencé, tu peux utiliser des applications ou te créer tes propres outils. Pour te donner un exemple, je suis mes cours en fonction de cette liste : assister au cours, reprendre le cours, ficher le cours, imprimer la fiche, révision, (entraînements).

Après avoir déterminé ce que je voulais faire pour avancer dans mes cours, j’ai réalisé un tableau par matière (pendant ma licence 1) sur mon ordinateur en mettant à la verticale les 12 cours que j’ai par semestre et à l’horizontal les différents points de ma liste. Bien sûr, cette liste est adaptable selon les cours, si tu as un dossier à faire et que tu ne fais pas de fiches, tu enlèves tout ce dont tu n’as pas besoin. À l’inverse si tu as des exercices à faire par exemple tu peux également ajouter des catégories. Une fois mes tableaux réalisés, j’ai imprimé le document et je cochais les cases une fois l’étape terminée ou je coloriais à moitié la case si elle était inachevée. Cette méthode permet d’avoir une vision globale sur ton avancée dans tes cours. Tu peux aussi procéder de la même manière, mais en faisant les tableaux à la main. 

Cette année, j'utilise l’application Trello pour avoir en permanence sur moi ce qu’il me reste à faire. J’ai donc créé une liste par unité d’enseignement et à chaque séance de cours, j'ajoutais une carte avec le titre, la date, le professeur, la liste à faire pour cette séance, etc. Ce qui est bien avec cette application, c'est que tu peux créer des modèles de fiches et cela t’évite de tout réécrire ta liste à chaque fois. 

Si tu aimes t’organiser au jour ou à la semaine tu peux faire des to-do list sur ton portable ou sur un semainier par exemple. Ou créer des post-it sur ton bureau d’ordinateur avec les dates de tes partiels et des rendus de dossier pour ne jamais rien oublier et toujours visualiser ce qu’il te reste à faire. Et tu peux également en faire un deuxième avec la liste des choses à faire comme envoyer un mail, reprendre tel cours, ficher tel cours, envoyer tel document à tel professeur, etc. Le plus important est de trouver ce qui te convient le mieux, te permet de te retrouver et de ne jamais rien oublier !

— Bilan

  • Choisis le support qui te convient le mieux et qui te permet d’écrire vite et de façon lisible pour ta prise de notes. 

  • N’oublie pas de reprendre ton cours, c’est important pour vérifier que tu n’as rien oublié et que tu as tout compris. 

  • Fais des fiches après avoir compris ton cours (et si tu le connais déjà un peu, c'est encore mieux !).

  • Fiche uniquement les cours où tu as des examens et choisis la méthode qui te correspond. Tu peux également associer plusieurs méthodes comme la carte mentale et les flashcards par exemple. Et pour le vocabulaire en langue tu peux utiliser Quizlet, des flashcards numériques à utiliser sur ordinateur ou sur portable pour apprendre partout où tu vas !

  • Choisis un endroit qui te plaît pour réviser, fais des pauses et mets un minuteur pour maximiser ta productivité.

  • Ne fais pas des to-do lists à rallonge ! Choisis trois objectifs par jour au maximum.

  • Si tu ne sais plus où tu en es dans tes cours, utilise un outil qui te permettra de suivre ce qui te reste à faire pour chaque cours !

Tous les articles de cet Advisor

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle