Pourquoi faire une prépa littéraire ?

Charlotte RIBEREAU-GAYON

— Tout d'abord, qu'est-ce qu'une prépa littéraire ?

La classe préparatoire littéraire, que l'on appelle plus communément "prépa littéraire", est un type de parcours post-bac. La prépa dure deux ans, que l'on appelle "hypokhâgne" et "khâgne" (à l'origine, "khâgne" était le nom donné par les étudiants en prépa scientifique aux élèves de prépa littéraire car ils ne faisaient pas de sport alors ils avaient les genoux tout cagneux. Ce terme a été repris par les prépa littéraires, qui l'ont transformé en "khâgne" grâce à une écriture pompeuse qui tente d'immiter et de se moquer du latin et du grec). A l'issu de ces deux ans, les khâgneux passent des concours, qu'ils ont préparé durant toute leur prépa, notamment ceux de l'Ecole Normale Supérieure (ENS). 

La prépa est connue pour le travail dur et soutenu qui est demandé aux élèves. Il y a en général des DST de 6h tous les samedis, et des heures de "khôlles" toutes les semaines, qui sont des interrogations orales.

On y étudie les matières littéraires, et on y acquière une grande culture générale. Les matières sont très variées, c'est donc très pratique si vous ne savez pas quoi faire l'année prochaine et que vous aimez les matières littéraires. C'est une alternative à la fac. 

 

ATTENTION:

J'ai adoré mes deux années de prépa, bien plus que mon année à la fac. Mais attention : la prépa est extrêmement étonnante et ne convient pas à tout le monde. Ce sont deux années très dures. J'y suis allée, en étant une élève très stressée, qui avais très peu confiance en mes capacités. Je pensais que j'allais tenir 1 semestre puis partir. Finalement, j'ai adoré. Cela m'a donné confiance en moi. Au contraire, des amis brillants ayant confiance en eux y sont allés et n'ont pas aimé. Ils sont partis au bout d'un semestre. La prépa est un mode de travail qui ne convient pas à tout le monde, et arrêter ne signifie pas qu'on est moins brillant. La fac a tout autant d’avantages, tout dépend de ce que vous attendez de vos études.

— 1) Pour avoir une culture générale diverse

En prépa, on ne se spécifie pas dans une seule matière, nous conservons une certaine pluridisciplinarité (Histoire, Géographie, Lettres, Philosophie, LV1, LV2, latin, histoire de l'art ou cinéma ou encore théâtre...).

Durant une, deux ou trois années, on travaille beaucoup, mais on apprend beaucoup aussi. On redécouvre des matières. On s'intéresse à des choses auxquelles on ne se serait jamais intéressé sinon. C'est très stimulant intellectuellement parlant. Jamais je n'aurais penser que la géographie aurait pu me passionner. Ou que trouver la définition de la littérature était si intéressant.
Les professeurs sont brillants, et ils sont proches de nous (enfin, dans certaines prépas parisiennes, les professeurs peuvent être très hautains). A la fac, la relation entre professeur et élève est très distante, alors qu'en prépa, c'est le contraire.
 

— 2) Même si tu arrêtes, tu ne perds pas ton année

Tu peux ainsi "tester" la prépa, et arrêter pour retourner à la fac !

Attention, il ne faut pas arrêter n'importe quand et n'importe comment.
- Il faut que la prépa t'accorde ton équivalence (c'est-à-dire qu'ils attestent à la fac que tu as le niveau)
- Il faut que tu arrêtes à des dates précises : à la fin d'un semestre.
Mais si ces critères sont respectés, tu pourras reprendre tes études à la fac, là où tu les as arrêtées en prépa ! Si tu arrêtes au premier semestre d'hypokhâgne, tu reprendras au deuxième semestre de L1.
Cet avantage est très important, car on ne le dira jamais assez, mais la prépa, même si ça peut être génial, c'est dur. Il ne faut pas continuer au dépit de la santé physique et mentale.

— 3) Parce qu'on se fait des amis

Contrairement à la fac où il est dur de rencontrer des gens, en prépa, on rencontre une toute nouvelle classe avec des étudiants auxquels il est facile de parler. Vous êtes toujours ensemble, vous pouvez travailler ensemble. Vous vivez des moments forts. Ces amitiés ne seront pas brisées avant longtemps.

— 4) La prépa nous offre une grande capacité de travail et cela rend bien sur le dossier !

Faire une ou deux années de prépa, c'est utile pour toute une vie !

En prépa, tu es obligé de travailler. Cela "t'apprend" même à travailler. Tu apprends à t'organiser, à faire la part des choses, à travailler longtemps. Après cela, le reste de ta scolarité te semblera plus simple à gérer.

En ce qui concerne le "cela rend bien sur le dossier", nous arrivons au point qui fera plaisir à vos parents (et à vous, plus tard).
Peu importe si tu as des bonnes notes ou non, si un employeur (ou même la fac) voit écrit "classe préparatoire littéraire", et bien ce sera en ta faveur.
Pour finir, et pour conclure : c'est pratique si tu ne sais pas quoi faire l'année prochaine !

 

 

Je n'ai pas la place de tout écrire ici. Si vous avez des questions, je serai ravie d'y répondre !!

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle