L'alternance : mon expérience personnelle !

EMILIE GROLIER

— Mon parcours

Après l'obtention de mon Bac ES, j'ai effectué un BTS Commerce International à Référentiel Commun Européen en initial mais avec deux périodes de stage : la première année où nous devions partir 9 semaines à l'étranger et la seconde année où nous devions trouver un stage de 4 semaines en France.

Par la suite, j'ai effectué en alternance : 

- Une Licence Professionnelle, j'étais Alternante Export Control pour la société Thales

- Un Master Marketing/Vente, que je termine actuellement et où je suis Alternante Commerciale pour une PME

— Stage, emploi étudiant et alternance

Mes périodes de stages ont été très bénéfiques et m'ont permis de réellement me rendre compte des choses, mais un emploi étudiant était néanmoins nécessaire pour subvenir à mes besoins. Lorsque j'ai évalué les possibilités de poursuites d'études et que j'avais trouvé LA Licence Professionnelle en alternance qu'il me fallait, j'ai cherché une entreprise d'accueil et j'ai envoyé beaucoup de candidatures (entre 250 et 300).

Trouver une alternance est loin d'être facile et il faut répondre à beaucoup d'annonces, visiter les salons dédiés pour rencontrer des recruteurs et surtout faire jouer son réseau car rien ne fonctionne mieux que le bouche-à-oreille et les connaissances. 

En ce qui me concerne, j'ai trouvé ma première alternance en me rendant à un salon dédié à l'alternance où j'ai pu rencontrer les recruteurs, passer des entretiens en direct (courts, d'une durée de 15 minutes en moyenne).

Après avoir terminer cette année d'alternance, j'étais face à deux solutions : 

- Trouver un travail

- Poursuivre mes études en Master, mais en alternance ou rien.

J'ai donc intégré ma formation et cherché une alternance, que j'ai trouvé en envoyant  très peu de candidatures (une dizaine). Ca m'a énormément motivée pour la poursuite d'études et les missions étaient réellement ce que je voulais faire et ce pour quoi je me suis formée pendant 3 ans : développer le commerce de l'entreprise à l'international, et en Europe dans un premier temps. 

— La différence entre le contrat d'apprentissage et de professionnalisation

Les différences entre les deux contrats : 

Age : 

- Apprentissage : 16-30 ans

- Professionnalisation : 16-26 ans et plus si demandeur d'emploi

Objectifs : 

- Apprentissage : Formation initiale (Diplôme)

- Professionnalisation : Formation continue (Qualification)

Durée : 

- Apprentissage : CDD ou CDI

- Professionnalisation : CDD ou CDI

Formation : 

- Apprentissage : 400 heures minimum par an

- Professionnalisation : 150 heures minimum par an

Rémunération : 

- Apprentissage : Varie entre 27% et 100% du SMIC selon l'âge et le niveau d'étude en cours

- Professionnalisation : Varie entre 55% et 100% du SMIC selon l'âge et le niveau d'étude en cours

Coût pour l'employeur : 

- Apprentissage : Il existe une aide unique à l'embauche

- Professionnalisation : Les actions de formation et de tutorat dans un contrat pro sont prises en charge par l'employeur

— Les bénéfices de l'alternance

L'alternance permet réellement d'évoluer et de réellement comprendre le monde de l'entreprise.

Il faut garder en tête que lorsque vous êtes alternant, vous êtes un salarié qui se rend à l'école pour se former, et vous êtes un acteur de tous les jours qui se doit d'apprendre et d'évoluer au sein de l'entreprise. En occupant certains postes, je me suis souvent trompée, j'ai souvent mal fait les choses, mais vous êtes là pour apprendre et il ne faut pas hésiter à vous lancer parce que c'est une très belle expérience, et un réel plus aux yeux de vos futurs employeurs qui, comme vous le savez, attendent de recruter des élèves diplômés avec de l'expérience professionnelle.

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle