On peut survivre à un échec en PACES !

Discutez gratuitement avec Claire de votre projet d'orientation

1. Comment j'ai atteri en PACES

Je voulais tenter le concours kiné pour devenir ostéopathe ensuite. J'étais en lycée général, pendant mon année de terminale j'avais déjà tenté un concours pour entrer en école privée de kiné à Montpellier (que j'avais complètement raté). Donc j'ai choisi la fac, par rapport à une prépa aux écoles privées (le côté financier à aussi pesé dans la décision)

2. Et non PACES ne m'a pas dégoutée !

J'ai gagné une grande maturité et un moral à tout épreuve face à l'échec. Les heures de travail ne sont plus grand chose pour moi aussi il faut avouer qu'après les journées bien remplies de médecine on apprend vite à s'organiser et a hiérarchiser les taches, ce qui m'aide au quotidien dans ma formation actuelle. Bref, grâce à cette année j'ai appris sur moi.

3. Comment passer du lycée au Pays Basque à la fac de Médecine à Bordeaux ?

J'ai quitté le cocon de mon internat de lycée, et donc appris à vivre seule. J'ai aussi déménagé à Bordeaux, qui me semblait immense en comparaison avec mon village natal (on est 332 tout pile ! ) J'ai aussi appris à travailler constamment en essayant de garder le moral. C'est compliqué de se donner au maximum face à la dureté d'un concours, et des doublants (que je suis devenue ensuite)

4. Difficile de parler de ses qualités, à vous de juger !

Passé un temps d'adaptation (déménagement express et découverte de la ville à la recherche d'un autre logement), j'ai réussi à rester focalisée sur mon travail. En bref, ce n'est pas pour me lancer des fleurs que je dis ça, en fait il suffit de ne pas lâcher des yeux son objectif. Ensuite il suffit d'être un peu têtu (ou beaucoup comme moi) pour ne pas trop subir cette année.

5. Je suis l'advisor qu'il te faut !

Je serais un advisor au point pour vous parler de PACES car j'ai encore de très bons souvenirs des difficultés rencontrées. Je croise souvent des étudiants en PACES en covoiturage, ce qui me permet de me tenir au courant des difficultés qui évoluent, les changements depuis que je suis passée par là... En plus j'adore aider les prochains primants (et même les doublants, pas de jaloux!)

Bac+5 (Bac S)

Claire , 24 ans

Domaines d'études : Paramédical, Santé, Médical

Mon futur métier : Ostéopathe

5 avis

+ de Détails