Les études de santé : la révolution de la nouvelle réforme

Corentin Lannoy

Introduction

Pour l'année 2020/2021, il y a eu un grand changement dans les études de santé. En effet, à partir de ce moment-là, la terrifiante PACES n'existe plus, ainsi que le controversé Numerus Clausus. Désormais, vous pourrez rejoindre soit une L.AS, soit une PASS. Nombreux sont ceux à ne pas encore bien comprendre comment cela marche, et il est vrai que les informations sont encore difficiles à assimiler. Alors... Comment fonctionne ce nouveau système ?

Dans cet article, je ne vais aborder que le sujet de la nouvelle réforme des études de santé pour les personnes s'engageant dans leur première année (n'ayant pas fait de PACES avant).

 

La PASS : ce qui se rapproche le plus de l'ancienne PACES

La chose que vous souhaitez, c'est de la médecine pure. Alors, la PASS est faîte pour vous ! La PASS, c'est la filière qui se rapproche le plus de l'ancienne PACES. Alors, quelles sont les différences ?

 

L'apparition de la mineure.

La plus grande différence notable, c'est l'appariton de ce que l'on appelle une "Mineure". Vos enseignements sont alors divisés en deux : une mineure (qui prend beaucoup moins d'heures de cours que la majeure) et la majeure (qui prend beaucoup plus d'heures de cours que la mineure).

Votre majeure, ce sont toutes vos matières de "médecine pure", telle que l'anatomie, la biologie cellulaire, la biophysique, et tout un tat d'autres enseignements ! 

Votre mineure, c'est une sorte de licence allégée gréffée à votre PASS. Ainsi, il existe plusieurs PASS différentes en fonction de votre choix de mineure. Par exemple : PASS Science de la Vie ou PASS Science du Médicament. Ces mineures permettent d'améliorer votre culture dans d'autres domaines que la médecine, et vous permettent également de rejoindre une licence en cas d'échec au concours, ce qui nous amène au second point.

Bon à savoir : choisissez une mineure qui vous plaît ! Vous serez intérrogés dessus en fin de semestre et compte pour 6 ECTS !

 

L'impossibilité de faire deux années de PASS

"Donc... Si l'on échoue à la première année de médecine, nous ne pouvons plus rejoindre les études que l'on souhaite ?". Pas de panique ! Il est vrai que vous ne pouvez pas faire de deuxième année de PASS, mais c'est là que votre mineure entre en jeu !

Le choix de votre mineure vous permettra d'être répartis dans une LA.S en cas d'échec au concours si votre classement est plutôt bon, en 2ème année (L.AS 2). Sinon, vous serez répartis dans votre licence "classique", sauf si vous vous réorientez. Alors, en licence traditionelle, vous ne profiterez pas de ce que la L.AS peut vous proposer (voir partie sur les L.AS). 

Notez que, si vous passez en L.AS, vous n'avez pas perdu une année, car vous passez directement en deuxième année de licence !

Bon à savoir : les PASS et les L.AS ne se confondent pas au niveau du classement ! Les PASS sont classés avec les PASS et les L.AS avec les L.AS (voir partie sur les L.AS pour plus de précision).

 

La L.AS : l'art d'allier une licence à la médecine

C'est ce dont tout le monde parle. Quel est cet OVNI sorti de nul part qu'est la L.AS ? Voici ce qu'il faut savoir si vous souhaitez entrer en première année de L.AS !

 

Un sigle assez flou

L.AS veut en fait dire Licence Accès Santé. Cependant, ce sigle ne donne pas plus d'information que cela. C'est une licence, comme il existe beaucoup, avec laquelle il est possible d'atteindre des études de santé. Mais alors, comment cela est-il possible ?

 

La mineure, encore elle !

Tout comme en PASS, les L.AS ont une mineure qui a fait son aparition, mais elle est bien différente de celle des PASS ! Ici, les L.AS suivront des cours de médecine dans cette mineure, d'où la possibilité d'accéder aux études de santé par cette licence. Ainsi, votre majeure devient votre licence. C'est l'inverse de ce qu'il se passe en PASS !

 

Choisissez votre licence !

Tout comme la PASS, vous devez choisir la licence avec laquelle vous aller faire votre année, mais n'oubliez pas que cette licence est votre majeure ! Choisissez-la avec parcimonie, car votre concours d'entrée se fera sur ces notes ! Les licences qui proposent une L.AS sont très nombreuses, allant de sujets éloignés de la médecine, comme la licence de Droit, ou plus rapprochés de la médecine, comme une licence Science pour la Santé. 

 

Un programme allégé ?

La L.AS n'est pas une manière d'entrer en médecine "bas-de-gamme". Il est vrai, toutefois, que vous serez mieux préparés en L.AS Science pour la Santé qu'en L.AS Éco-Gestion pour les années suivantes, mais cela ne veut pas dire que vous valez moins qu'un autre ! Choisissez la licence qui vous correspond. 

Bon à savoir : la charge de travail reste très conséquente, même en L.AS. Il ne faut pas se dire que l'on rejoint une L.AS pour ne pas avoir trop de travail, vous risquerez d'être déçu !

 

Les places et le classement

Le nombre de places attribuées au L.AS est moindre par rapport à celui attribué aux PASS en fonction des spécialités (voir partie sur les points communs PASS et LA.S pour des informations sur les spécialités). De plus, le classement ne se fait pas entre les différentes L.AS, mais bien entre les différentes spécialités de votre L.AS (voir partie sur les points communs PASS et L.AS).

 

Si je n'atteins pas les études de médecine, comment cela se passe-t-il ?

N'oubliez pas que vous avez deux chances pour réussir votre concours ! Si, malheureusement, vous n'atteignez pas les études de santé supérieures, vous avez toujours votre licence ! Vous passez donc en licence au niveau supérieur, mais sans mineur. cela devient donc une licence traditionnelle. 

 

Les points communs PASS et L.AS : la disparition du Numerus Clausus et l'apparition du Numerus Apertus (et des spécialités !)

Le controversé Numerus Clausus a disparu, et est désormais remplacé par le Numerus Apertus. Quelles sont ces différences ?

 

Les spécialités

En fin de semestre 1, après vos premiers examens, votre école ou votre faculté vous demandera de choisir entre cinq spécialités (ces spécialités ne sont, parfois, pas toutes offertes par un établissement ! Renseignez-vous pour connaitre les spécialités proposées par votre école). Vous pouvez en choisir autant que vous le voulez, mais soyez au fait que la charge de travail s'accumule plus vous choisissez de spécialité. Voici ce que l'on va vous proposer :

- Médecine.

- Odontologie (dentaire).

- Kinésithérapie.

- Pharmacologie.

- Maïeutique.

Ces spécialités sont très importantes ! Elles vous permettent de suivre un enseignement plus pécialisé dans ce que vous souhaitez faire, et rejoindre les différentes sections en fin de première année. Par exemple, si vous choisissez médecine, vous continuerez en deuxième année de médecine. Si vous choisissez odontologie, vous continuerez en première année de chirurgie dentaire. 

Ces spécialités établissent également un classement ! Désormais, vous n'êtes plus classés avec tout le monde, mais vous n'êtes classés qu'avec ceux de votre spécialité, et c'est cela, le Numerus Apertus. 

 

Le système de chance

Chaque candidat entrant dans les études de santé dispose de deux chances de réussir le concours, aussi bien en L.AS qu'en PASS. En PASS, il est obligatoire d'utiliser sa première chance la première année, mais pas en L.AS ! Cependant, si vous passez en L.AS 2 après votre PASS, vous n'êtes pas obligés d'utiliser votre chance tout de suite. Vous pouvez l'utiliser jusqu'en L.AS 3. Ainsi, lorsque vous êtes en L.AS, vous pouvez l'utiliser quand vous le souhaitez. 

Bon à savoir : la limite reste la L.AS 3 pour passer le concours. Vous ne pouvez pas aller plus loin ! Si vous décidez de ne pas le passer en première année, pour les L.AS, n'hésitez pas à le passer en deuxième année, car vous n'avez rien à perdre ! 

 

Conclusion

Pour conclure, il me tient de vous rappeler quelles sont les compétences attendues en médecine, que vous rejoignez une L.AS ou une PASS.

Tout d'abord, ayez un bon esprit logique. Les connaissances à emmagaziner restent très nombreuses. Tout apprendre par coeur sans établir de logique entre chaque élément ne vous permettra pas d'apprendre sur le long terme. Chaque chose doit se suivre et correspondre. Apprenez à être logique ! Ces études sont exigeantes ! Sachez être organisés ! Mais, surtout, ne coupez pas tous liens sociaux car ce sont des études difficiles. Le moral, c'est important ! Enfin, le plus évident, n'oubliez pas que vos connaissances, surtout en Physique-Chimie et Science de la Vie sont importantes pour la médecine, et les autres pour votre licence !

 

Vous avez vos chances ! Tout le monde peut y arriver ! Ne vous dîtes pas que vous n'avez pas le niveau. Pourquoi ne pas essayer ?

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui