L'art, la passion d'un métier.

Discutez gratuitement avec Martin de votre projet d'orientation

1. La vie d'un artiste en herbe

Nombre d'étudiants : dessinateurs, créateurs, rêveurs, avant-gardistes ; se trouvent confrontés à la fameuse et tristement phrase ,véridique, de "l'art c'est pas un métier, c'est juste de la passion". Un triste vérité en êtes-vous certains ? Dans ce petit article calibré aux petits oignons, je vais vous parler de mes doutes / mes craintes / mes moments de solitude en tant que lycéen pour finir sur mon parcours actuel, mon domaine, mon travail. Le tout saupoudré de sucre glace sur un muffin tout droit sortie du four. Alors installez-vous confortable et profitez du voyage.

2. Le lycée, avec ou sans S

Mes années lycée, un grand moment de ma vie. En parlant comme cela j'ai l'impression d'être un homme de 45 ans vous ne trouvez pas ? Pour tout vous dire, ce n'était pas mes plus belles années. Si vous voulez partir dans l'art, sachez qu'il ne faut jamais perdre espoir ! Le choix de la filière n'ayant pas aider pour mon avenir, S, les nombreuses critiques sur mon choix professionnel et des études supérieures ne tardèrent pas à arriver. Pour autant, je n'en tire pas une mauvaise expérience de ces années en tant que Scientifique. Malgré le fait des "l'art c'est que de la passion" ou encore "il n'y a pas d'avenir dans ce domaine", je butais sur l'idée que c'était mon avenir.

3. Les vrais connaissent APB

Après les nombreuses critiques sur mon avenir n'oublions pas que, sur le papier et en fin de compte, nous sommes seul maître de nos choix. Me voilà donc enfin arrivé à APB et à ma grande surprise, les écoles d'art ne sont pas présentent. Pas de panique, elles sont privées et donc pas besoin de passer par le système mise en place par le gouvernement. Concours obligatoire pour moi mais aussi et surtout book / portfolio et de quoi présenter mes projets et mon univers à ma futur école d'art. Ce choix à sans doute déplus à certains, mais je ne le regrette pour rien au monde.

4. Le choix des écoles jusqu'à aujourd'hui

Etant dans le nord, les écoles d'art ne manque pas entre le Nord de la France et la Belgique, et pourtant. J'ai passé les concours de 3 écoles soit : ECV (le mienne actuellement) / 3 Axes / Pôles 3D et visité Rubika (supinfocom) et Creapole. De bonnes écoles dans l'ensemble et toutes plus attirante les unes que les autres. Comment s'organise l’admission dans une école d'art ? Cela varie pour tout vous dire. Même si l'image du concours est véridique je ne peux pas vous le cacher. Un concours d'imagination dans mon domaine (l'animation 2D) ainsi qu'une présentation, alors, d'un book de tout mes travaux les plus... convainquant ? En tout cas, que je trouvais plus représentatif de mon univers

5. Pour le mot de la fin, sachez que n'importe où, n'importe quel cursus, le mieux et de savoir en tirer le positif pour ensuite donner le meilleur de nous mêmes. Et marquer d'une pierre blanche notre nouvelle histoire.

Après le bac, je me suis donc dirigé vers ECV, école de communication visuel spécialisée dans la pub avec un cursus animation. La première année fut assez rude, un changement d'ambiance (plus familial), un changement de rythme de travail ainsi que l'abandon total des matières scientifiques. Un vrai premier choc. La deuxième, le fait de dessiner tout le temps tout les jours, (par passion ?). Même si difficile en terme de rythme, très instructive et surtout très formateur. Aujourd'hui en troisième années d'animation 2D. Toutes mes expériences passées m'ont permis d'arriver jusqu'à mon rêve et constater le nombre de métier dans l'animation et l'univers merveilleux de celui-ci

BAC +2 (Bac S)

Martin, 20 ans

Domaines d'études : Design, Graphisme

Mon futur métier : Motion Designer - Intervaliste - vfx - compositing