Erasmus dans une école de commerce danoise

Discutez gratuitement avec Charlotte de votre projet d'orientation

1. Pourquoi le Danemark ?

Hello, je m'appelle Charlotte, j'ai 21 ans et j'ai la chance dans le cadre de mon école de commerce en France (Skema Business School) de faire un erasmus d'un an au Danemark à Copenhague. L'avantage de rester en Europe c'était de pouvoir profiter de la bourse Erasmus et d'avoir moins de procédures admistratives. De plus j'avais vraiment envie de découvrir la Scandinavie, leur modèle éducatif et leur mode de vie. Les danois ont été plusieurs fois considérés comme la nation la plus "heureuse" du monde donc j'avais envie de connaître leur recette du bonheur ! Copenhague paraissait être également agréable à vivre ! Pour finir l'école où je suis actuellement (Copenhagen Business School) proposait une large diversité de cours et avait toutes les accréditations internationales qui garantissent une bonne qualité d'enseignement.

2. Les cours au Danemark

Pour avoir mes 30 crédits ECTS je devais choisir 4 cours dans mon école danoise. Le fonctionnement du système danois est vraiment différent du système français surtout au niveau de la quantité des heures de cours. Une semaine chargée correspondait à environ 12h00 de cours avec quelques changements en fonction des semaines. Cela peut paraître peu comparé à la France mais au Danemark on demande beaucoup plus de travail personnel. L'étudiant doit lire des chapitre de livres ou des articles pour venir en cours avec déjà un bagage théorique assez conséquent. Les lectures sont parfois assez longues (une quarantaine de pages) par matière et par séance en règle générale. Il y a également plusieurs types d'examens : soit sur table, soit un oral, soit un devoir à la maison. La grande différence ici est que les étudiants n'ont qu'une note finale et c'est  celle là qui va compter pour l'examen ; la présence en cours n'est également pas obligatoire. 

3. La vie à Copenhague

La vie à Copenhague est très agréable, c'est une capitale à taille humaine mais où il y a toujours quelque chose à faire ! Contrairement au reste de la Scandinavie la ville n'est pas ensevelie sous la neige l'hiver puisque c'est plutôt un climat océanique avec du vent et de la pluie ! Mais je trouve que les gens exagèrent quand ils se plaignent de la météo ici puisque je trouve que ça ne change pas trop du nord de la France...Sinon tout le monde parle parfaitement anglais donc c'est très pratique pour communiquer et on n'est pas obligé de parler danois pour s'en sortir dans la vie de tous les jours ! C'est sûr que c'est vraiment mieux de parler danois pour s'intégrer mais la langue est assez difficile et offre quelques challenges de prononciation ! Ici c'est aussi le paradis du vélo : pistes cyclables séparées des routes, ponts à vélos, garages à vélos tout est pensé pour facilier et encourager l'utilisation du vélo. La ville a une offre culturelle intéressante et il y a toujours un évènement ou une exposition à visiter !

4. Conseils

La vie est vraiment très agréable ici mais il y a quand même quelques points à prendre en compte afin d'être bien préparé :

- le coût de la vie est cher au Danemark et surtout à Copenhague. Il est bien sûr possible de s'en sortir avec un budget étudiant en allant dans des supermarchés discount mais c'est sûr que ça limite un peu plus les sorties restaurants/bar/cafés.

- il est parfois difficile de trouver un logement et il faut faire attention aux arnaques. J'ai eu la chance d'avoir une résidence étudiante avec Copenhagen Business School donc je n'ai pas eu de problèmes de ce côté là mais je sais qu'il est assez difficile de se loger ici et qu'il ne faut surtout pas transférer de l'argent pour un logement que l'on a pas vu.

Si vous avez des questions sur le Danemark, Copenhagen Business School ou mon expérience en Eramus, n'hésitez pas à venir me poser des questions ;) Lien vers mon profil : https://www.studyadvisor.fr/counselors/14757-Charlotte

5.

BAC +4 (Bac S)

Charlotte, 21 ans

Domaines d'études : Marketing, Webmarketing, Commerce, Distribution, E-commerce, Business International

Mon futur métier : Travailler dans une agence de Place Branding (marketing touristique)