Réussir le concours des IEP communs !

Henri Patin
17 Dec 2019

— Acceptez la possibilité d'échouer

Actuellement en 3ème année à Sciences Po Lyon, j'ai eu la chance de réussir le concours d'entrée des IEP communs ; j'utilise bien le mot "chance" car elle fait partie de tous concours. Selon le correcteur, la place de votre copie dans le paquet ou encore votre état physique et mental le jour J, elle entre systématiquement dans l'équation. Je suis absolument persuadé que vous devez d'abord intégrer cette notion pour vous préparer à l'examen. Le premier point est de vous mettre en tête que vous aurez beau avoir la meilleure préparation possible vous n'êtes pas maitre de toutes les cartes. Vous pouvez échouer. Bien évidemment vous ne devez pas vous dire "je vais échouer" mais "je peux échouer". Cet échec ne sera pas la ruine de votre parcours scolaire et professionnel et vous devez l'accepter pour vous préparer plus sereinement. 

— Soignez la forme !

Une fois que vous avez intégré l'idée que vous ne pouvez pas tout contrôler dans un concours vous devez vous mettre dans la tête d'un correcteur. Pour le concours des IEP communs, les correcteurs voient défiler des centaines de copies. La question que vous devez vous poser est : Est-ce que j'aurais pris du plaisir à lire ma copie ?

Bien avant le travail du fond c'est la forme que vous devez soigner. L'écriture doit être lisible, très lisible et je vous conseille à 100% d'écrire au stylo plume. Aérez votre texte, n'hésitez jamais à sauter des lignes et à redemander des copies si besoin. Enfin, soignez l'orthographe (et oui même les erreurs d'accents sont des fautes). Donnez envie à votre correcteur de vous lire !

— Soignez le fond : L'épreuve de question contemporaine

Passons maintenant au travail du fond.

Concernant l'épreuve de questions contemporaines certains points me semblent indispensables. Premièrement, lisez obligatoirement les livres recommandés et fichez les. Personnellement, j'ai toujours un stabylo avec moi lorsque je lis un livre et je surligne directement les passages importants. Lorsque je veux le relire cela me prend seulement quelques minutes. Ne perdez pas de temps à ficher sur des supports extérieurs au livre, c'est à mon avis une réelle perte de temps. Ensuite, lisez d'autres articles et regardez des videos sur les thèmes étudiés. Vous devez absolument vous demander quelles pourraient être les problématiques. 

— Les épreuves d'histoire et de langues

L'épreuve de langue est pour moi une des plus traitres. Très souvent les personnes négligent cette partie du concours. Je vous conseille de lire beaucoup d'articles dans des journaux de la langue étudiée et de faire des fiches thématiques avec des phrases directement tirées de ces articles. Vous serez ainsi sûrs de la justesse grammaticale. (Ex: en anglais faites une fiche Brexit, multiculturalisme, Trump ...). Etudiez aussi les systèmes politiques des différents pays. Vous candidatez pour un institut d'études politiques ; ne l'oubliez pas pendant vos révisions.

Finalement pour l'épreuve d'histoire ne faites pas l'impasse sur certains sujets !! Ce qui sera très important sera le choix de la problématique. Trouvez un paradoxe et évitez les tournures du style " De quelle manière ... ? En quoi... ? " ; préférez des formules comme "Comment expliquer que  ... alors que ... ? ". Ensuite, le plan élaboré, rédigez la conclusion. Vous devez toujours finir votre copie ce qui montrera que vous savez gérer votre temps !! Il vaut mieux ne pas finir sa troisième partie mais prendre le temps de mettre la conclusion.

— Bon courage !

Pour conclure, j'espère que vous arriverez à préparer du mieux possible votre concours et surtout que vous n'aurez pas de regrets. Le jour J ayez comme objectif de faire la différence. Mettez vous dans la tête du correcteur et soyez ORIGINAL. Ayez toujours un oeil sur la montre pour finir dans les temps. Surtout n'oubliez pas que peu importe le résultat, votre vie scolaire et professionnelle ne s'arrête pas là et que vous trouverez une autre formation qui vous plaira.

N'hésitez pas si vous avez plus de questions.

Bon courage !

Henri

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui