Trouver un ou des jobs en Australie, pendant son année à l'étranger!

Wendy Al
6 Mar 2019

— Un job en plus de mes études ? Je peux y arriver !

Hello cher(e) lecteur(rice), je suis Wendy et j'aimerais partager avec toi mon expérience et mes conseils lors de mon année (1 an et demin car j'ai adoré!) en Australie. J'étais à Sciences Po Paris. Lors de la troisième année en Collège universitaire à Sciences Po, tous les étudiants ont l'opportunité de partir à l'étranger. Pour ma part, j'ai choisi de partir en Australie, dans la magnifique petite ville d'Adélaïde, en échange universitaire. 

Avant mon départ, je m'étais préparée financièrement car je savais que la vie était plutôt chère en Australie. Mais je ne savais pas encore à quel point j'allais dépenser sur place; entre mon logement, mes sorties, mes vacances sur le territoire australien (road trips) et bien sûr mes dépenses quotidiennes; j'ai très vite fait le calcul et compris que je devais me trouver rapidement un job sur place. Je vais t'expliquer comment je m'y suis prise pour trouver, non pas un job finalement, mais trois jobs, en une semaine.

— Donner des cours de français

Avant de quitter Paris, j'ai pu recevoir mon emploi du temps de l'Université d'Adélaïde. Je savais donc déjà que mes journées à l'université ne seraient pas bien longues. Je l'ai gardé en tête et une fois sur place, je me suis dit que je pouvais compléter mes journées avec une autre activité. Mais rapidement, en faisant mes comptes, mon envie de surf s'est vite transformé en "je dois trouver un emploi pour me payer le séjour d'un an dont je rêve en Australie". 

Je suis donc inscrite sur le Gumtree. J'ai mis une première annonce me présentant et en insistant sur le fait que j'étais française, que le français était ma langue maternelle et j'étais très pédagogue pour donner des cours. Du coup, j'ai obtenu plusieurs offres en quelques jours pour donner des cours de français à des australiens. J'ai choisi de donner des cours à deux australiens, pour 20$/h, à hauteur d'un cours par semaine. C'était top mais pas suffisant.

— Donner un cours de danse

Toujours dans la même semaine, parallèlement à mon annonce de cours de français, j'ai mis une seconde annonce sur Gumtree en tant que professeure de danse. J'avais déjà donné des cours de danse à Paris et dans la Caraïbe. Du coup, je n'ai eu qu'une seule réponse à cette annonce mais la personne qui m'a contacté était la directrice d'une école de danse qui était justement à la recherche d'un nouveau prof de danse Street Jazz. Nous avons fixé un rendez-vous et j'ai passé une audition qui s'est très bien passée. J'ai alors pu donné des cours toute l'année à deux groupes : l'un composé d'enfants âgés de 6 à 10 ans et l'autre d'enfants âgés entre 10 et 16 ans.

— Etre serveur(se) dans un restaurant français

Ensuite, le week end, j'ai réalisé qu'il me restait un peu de temps. Le vendredi midi, après mon cours, je suis directement allée à la recherche de mon troisième job, armée de quelques CVs. Je ne savais pas trop ce que je cherchais mais les options qui s'offraient à moi étaient plutôt évidentes : barman, vendeuse ou serveuse.

J'ai déposé l'un de mes CVs dans un restaurant français de la ville et le patron m'a proposé un essai pour le lendemain. Je n'avais aucune expérience en tant que serveuse mais j'ai été formée en quelques heures avant de commencer officiellement pour le service du soir.

— Savoir concilier le travail, les études et la découverte du territoire

Voilà, j'ai pu t'en dire un peu plus sur mes jobs en Australie, à Adélaïde, que je n'ai pas eu de difficulté à trouver. Tu me diras, en une semaine, c'est sûrement un coup de chance. Mais je dois dire, que j'avais vraiment envie de les trouver ces jobs car la vie est plutôt chère là bas et j'avais vraiment envie de profiter de mon année. J'étais donc très motivée. Je suis restée joignable, flexible et encore une fois: motivée.

Les jobs, c'est top! Mais attention, si tu sens que tu es quelqu'un qui a besoin de plus de temps à accorder aux cours et aux devoirs, il ne faut surtout pas en faire trop. Chacun trouve ses limites et surtout son propre équilibre au niveau de son emploi du temps.

Il faut aussi ne pas oublier pourquoi tu cherchais du travail dans un premier temps. Il faut donc s'organiser en fonction de ses différents jobs et ses études pour avoir du temps et profiter.

Ps: Autre job sympa en Australie et très réputé auprès des étrangers, c'est le fruit picking. Tu ne travailles que quelques semaines à récolter des fruits et tu es bien payé.

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle