Étudier en E(N)SAD | Blog

Étudier en E(N)SAD

Maëva Faucher

Qu'est ce qu'une E(N)SAD ?

Les E(N)SAD (École {Nationale} Supérieure d'Art et de Design), anciennement beaux-arts, sont des écoles nationales ou régionales qui dispensent un enseignement en art et/ou design.

Chaque école a sa spécificité et un fonctionnement différent.

Elles sont toutes accessibles sur concours et en postbac. (certaines dérogation existe pour des personnes n'ayant pas le bac)

A la sortie d'une E(N)SAD on obtient un Dna (Diplôme National D'art) option Design ou non qui est reconnu au grade de licence et on peut continuer sur un DNSEP (Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique) reconnu au grade de Master.

 

Pourquoi choisir une E(N)SAD ?

Parce que l'on veut être artiste, designer, médiateur, commissaire d'exposition, graphiste... Ou tout simplement parce qu'on ne sait pas ce que l'on veut faire comme métier mais qu'on est fortement attiré par l'art et/ou le design.

Aller en E(N)SAD c'est aussi choisir des méthodes d'enseignements différentes des BTS en design par exemple avec un modèle beaucoup plus libre et beaucoup moins scolaire.

 

Comment accéder à une E(N)SAD ?

Sur concours.

Chaque école a ses petites spécificités mais globalement un concours se présente avec différentes épreuves :

-Un entretien avec un jury composé de professeurs de l'école qui consiste généralement à montrer son portfolio,

-Une épreuve de culture générale qui cherche à voir un intérêt pour l'art et/ou le design,

-Une épreuve d'anglais écrite pour vérifier le niveau d'anglais de l'élève (niveau d'anglais baccalauréat est demandé)

-Une épreuve d'expression plastique.

 

Les concours nécessitent tous de payer des frais d'inscriptions qui varient beaucoup entre les écoles globalement entre 30€ et 80€.

Faut-il forcément avoir fait une prépa avant ?

Non, tout dépend du profil de l'étudiant.

Si l'étudiant(e) a déjà une pratique personnelle et se sent prêt(e)à passer des concours il/elle peut tout à fait tenter des concours sans passer par une prépa. Il faut tout de même penser à demander des prépas ( ou d'autres formations) en cas d'échec au concours pour ne pas se retrouver sans rien.

En revanche, si l'étudiant(e) ne possède pas une pratique qu'il/elle juge suffisante et/ou qu'il ne sent pas prêt(e), la prépa peut dans ce cas être bénéfique.

En bref, cela dépend du profil et du ressenti de chacun.

Et les débouchés alors ?

Les débouchés sont multiples car ces formations ne préparent pas à un métier en particulier comme le feraient certaines écoles ou bts par exemple mais initient leurs élèves à des champs de création très larges.

Il s'agit donc pour chacun de définir lui-même ses envies et ses compétences afin de choisir son métier.

Concernant le travail en lui-même beaucoup de ces écoles font de nombreux partenariats avec des entreprises, créent des réseaux d'anciens élèves pour créer un réseau de contact aux élèves.

L'élève élargit aussi ses contacts au fil de ses stages et de ses rencontres.


— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle