l'assistanat : il n'y a pas qu'ERASMUS dans la vie !

Adrien PISLARD
16 Feb 2019

— L'assistanat

Quand on veut partir à l'étranger, il n'y a guère que dans les filières de langue que l'on est vraiment bien informé : si, comme quoi, on est en lettres modernes, hormis ERASMUS+, on ne nous présente pas beaucoup de façons de partir... et pourtant, l'assistanat représente une chance énorme de pouvoir vivre plusieurs mois à l'étranger tout en travaillant et en étant rémunéré !

— En quoi ça consiste ?

Pour ne le décrire que dans les grandes lignes, l'assistanat consiste à partir (généralement entre 8 et 10 mois) dans un pays étranger pour enseigner sa langue maternelle pendant 10 à 12 heures par semaine dans une école. L'étudiant perçoit une bourse et peut consacrer le reste du temps à la découverte du pays, de la langue et de la culture. Une expérience professionnalisante et enrichissante à la fois !

— Et où peut-on aller avec ce programme ?

Le programme propose 25 destinations parmi lesquels l'Irlande, l'Australie, l'Autriche, l'Espagne, le Portugal, les Pays-Bas, etc. Environ 1 400 postes dans le monde sont proposés, et les pays anglophones sont beaucoup réclamés. Chaque pays a des conditions d'admissions spécifiques sur lesquels il faut bien se renseigner pour préparer au mieux sa candidature. Le montant de la bourse que percevra l'étudiant dépendra également du pays

Cette candidature se fait en plusieurs étapes : D'abord, envoi d'un dossier de candidature (avec généralement CV, lettre de motivation, photocopies de pièces justificatives, etc. ) où l'on vous demande le pays souhaité (un seul par candidature), le niveau d'enseignement souhaité (collège, lycée, etc. ), la région souhaitée ainsi que l'environnement (urbain ou rural).

On vous contactera ensuite pour rencontrer un recruteur du CIEP qui vous fera passer un entretien en langue étrangère pour déterminer votre niveau ainsi que votre motivation. Une fois ces étapes faites, vous recevrez par courrier la réponse, ainsi que l'affectation qui vous est proposée.

— mais je ne sais pas enseigner le français !

Pas de panique : on ne vous envoie pas là-dedans sans aide ! D'abord, Une formation est généralement proposée par le pays d'accueil. Tous les assistants se retrouvent pendant quelques jours pour une formation sur le pays et les conditions de travail ; pour poroposer des pistes et des exercices pour préparer vos cours, et pour passer un moment convivial entre jeunes assistants !

De plus, vous n'êtes jamais seul : généralement, l'établissement choisira un enseignant référent qui vous encadrera et vous guidera dans votre travail. De plus, vous interviendrez à chaque fois une heure par classe. pas de correction pour vous, pas de notes à donner, il vous suffit juste de proposer des exercices et assister le/la professeur(e) de langue dans son travail ! Et puis ce n'est que 10 heures par semaine, il n'y a donc pas à être inquiet !

— Où me renseigner ?

Les assistants français sont gérés par le Centre International d'études Pédagogiques (CIEP) dont voici le site internet :

http://www.ciep.fr/assistants-francais-a-letranger

vous pourrez également trouver des témoignages sur YouTube en tapant simplement "assistant de langue" dans le moteur de recherche !

C'est une expérience extrêmement enrichissante qui m'a ouvert des portes que je croyais fermées à jamais, je ne peux donc que vous conseiller d'au moins vous renseigner et même de candidater ! D'autres l'ont fait, alors pourquoi pas vous ?

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui