Que faire après une licence de psychologie ?

Julie David

— La licence de psychologie : poursuite logique -> Le Master

De nombreuses questions se bousculent dans ta tête ? Tu souhaites integrer une licence de Psychologie et tu te demande ce que tu peux faire avec une licence? Ou tu es déjà dans la filière et chercher des réponses pour la suite des événements ? Voilà un article qui peut répondre à tes questions. 

En France, il faut obligatoirement avoir un BAC +5 donc le niveau master pour pouvoir prétendre au diplôme officiel de psychologue. A partir du mois de mars, tu peux commencer à t'inscrire via le site E-candidat de chaque université. C'est un site personnel à chaque université où tu pourras entrer les informations te concernant : identité, parcours universitaire, parcours professionnels, les stages, et entrer tes choix pour l'année à venir. 

C'est un travail assez fastidieux, c'est pour cela que je te recommande de bien faire attention aux dates d'ouvertures et de fermetures pour les formations que tu souhaites demander. 

— Autres possibilités ....

Il se peut que tu sois refusé partout... dans un parcours où la sélection est parfois très rude. Mais pas de panique, il existe d'autres possibilités.

Tout d'abord tu peux "volontairement" redoubler ta L3 de Psychologie, pour faire en sorte d'avoir le meilleur dossier possible. OK, j'avoue ça ne fait jamais plaisir de redoubler surtout quand on a les capacités de validé du premier coup. 

Ensuite, tu peux profiter de l'année pour t'inscrire dans d'autres formations tels que les DU (Diplôme Universitaire) qui dure généralement 1an. C'est un moyen d'acquérir une nouvelle formation pour étoffer ton CV et tes connaissances. C'est aussi un excellent moyen de te démarquer sur le marché du travail une fois le diplôme en poche. 

Tu peux également faire un service civique dans le domaine dans lequel tu souhaites travailler plus tard. Les services civiques sont généralement bien perçus par les universités. Un service civique est un service pour les jeunes de 18-25ans. C'est un bon moyen, selon moi, d'acquérir de l'expérience, continuer à se former sur le terrain, et recevoir une indemnisation en plus. 

Tu peux aussi t'orienter vers quelques choses de différents. Je m'explique... Avec une licence de psychologie, tu acquières un certain nombre de connaissance qui te permets de travailler, dans le secteur médico-sociale, sociale, ... Il existe des passerelles qui peuvent te permettre d'intégrer une formation sans avoir à recommencer par le début. Je pense notamment à la psychomotricité. Le diplôme de psychomotricien se valide après 3 ans d'études. Grace à la licence de psychologie, tu peux intégrer directement la deuxième année de psychomotricité. Non négligeable, hein ? 

— Témoignage

Dans mon cas, j'ai suivi une licence de psychologie que j'ai validé avec mention Assez Bien et une bonne note à mon pré-mémoire ou TER. J'ai postulé dans 17 masters partout en France. J'ai vu toutes mes demandes être refusée. J'ai commencé à paniquer car il était hors de question que je reste sans rien faire d'utile. 

J'ai donc postulé et accepté dans le DU d'Ethiques, Soins et Santé. C'est un DU parlant des problématiques éthiques, dans le secteur médicales, sociales, médico-sociale. Il y a un aspect philosophique, et de nombreuses rencontres avec des professionnels. Nous sommes 9 dans ma promotion. Le DU sera validé par un mémoire, et un dossier portant sur un texte éthique. Cette formation est pour moi l'occasion d'apprendre plus de choses sur les problématiques éthiques qui sont de plus en plus nombreuses aujourd'hui. De plus, la validation par un mémoire va me permettre de me démarquer. 

 

J'ai également trouvé un service civique, dans le service Espace Handicap de l'Université de Rouen. Mon rôle est de développer des actions de sensibilisation autour du handicap. En plus de réfléchir à cela, je suis en contact avec le type de population avec lequel je souhaiterais travailler. Un plus, car cela permet d'acquérir des compétences comme la bienveillance, la discussion (qui doit être neutre, non engagé, ...), ... 

Voilà un peu ce que je fais cette année avant de retenter le Master de psychologie. Cette année va me permettre de préciser mon projet professionnel et ainsi augmenter mes chances pour l'année prochaine. 

Un dernier conseil : n'ayant pas peur de "perdre" une année, cela peut que vous aidez à concrétiser vos ambitions futures.

J'espère que cet article aura su vous aider et réponse à vos questions. Sinon n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi, je me ferais un plaisir de vous répondre. 

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle