Devenir chiropracteur | Blog

Devenir chiropracteur

Clara Meyer

Qu'est-ce qu'un chiropracteur ?

Si tu as décidé de lire cet article, c'est que tu te poses peut-être des questions sur le métier de chiropracteur. Ne bouge pas, tu es au bon endroit pour trouver des réponses à ce sujet ! 

Selon le dictionnaire Larousse, la chiropraxie est une "méthode thérapeutique visant à soigner différentes affections par manipulation des vertèbres". Tu t'en doutes, c'est un peu plus complexe que ça.

Larousse parle de différentes affections... Pourquoi consulte-t-on un chiropracteur ? Voici quelques exemples de troubles qui peuvent être à l'origine d'une consultation : douleurs, blessures, traumatismes, manque de mobilité... Il est également possible de consulter un chiro pour améliorer ses capacités, optimiser ses performances sportives ou simplement développer son confort de vie. 

 

Bien évidemment, le chiropracteur, aussi appelé chiropraticien, ne fait pas que des manipulations des vertèbres. Il a bien d'autres cordes à son arc ! Un chiropracteur est un spécialiste du diagnostic, du traitement et de la prévention des troubles neuro-musculo-squelettiques. Nous allons nous intéresser à ces 3 points un peu plus en détail : 

- Le chiropracteur est un thérapeute de première intention, ce qui veut dire qu'il n'est pas nécessaire de disposer d'une ordonnance pour le consulter. Le thérapeute de première intention a donc une responsabilité particulière, celle du diagnostic. Seuls 6 types de professionnels de santé bénéficient de ce statut en France : le médecin généraliste, l'ophtalmologiste, le gynécologue, le dentiste, l'ostéopathe et le chiropracteur (le kinésithérapeute agit quant à lui sous prescription médicale). Durant l'ensemble de ses études, l'étudiant en chiropraxie est formé à connaître et à reconnaître les différentes pathologies qui affectent le corps humain. Ainsi, même lorsque la prise en charge d'une pathologie sort du champ de compétences du chiropracteur, il doit tout de même être en capacité de déceler ce qui dysfonctionne afin de référer le patient au spécialiste adéquat. 

- La prise en charge du chiropracteur se fait via des traitements conservateurs (non invasifs) essentiellement manuels, dont le principal outil du chiro, l'ajustement. Il s'agit d'une manipulation articulaire (et non pas uniquement vertébrale) à grande vitesse et petite amplitude, réalisée dans le respect des limites physiologiques du corps du patient, dans l'objectif de redonner de la mobilité à une articulation limitée. Les chiropraticiens sont les seuls praticiens non médecins à avoir le droit d'effectuer des manipulations cervicales avec vecteur de force, sans avoir besoin d'un certificat médical de non contre-indication délivré par un médecin (légalement indispensable aux autres praticiens : kinésithérapeute, ostéopathe...).

- Enfin, le chiropracteur est formé et autorisé à donner des conseils posturaux et de réhabilitation ainsi que des conseils à visée antalgique à son patient. 

Bien qu'encore assez peu répandue en France, la chiropraxie est reconnue par le ministère de la santé depuis 2002, et est partenaire de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1997.

 

Quel cursus faut-il réaliser pour devenir chiropracteur ?

En France, il n'y a qu'une seule manière de devenir chiropracteur : il faut réaliser 5 ans d'étude à l'Institut Franco-Européen de Chiropraxie (IFEC). L'IFEC a été créée en 1983 par des chiropracteurs français formés à l'étranger, et est aujourd'hui la seule école en France habilitée à délivrer le diplôme de chiropracteur. 

L'IFEC dispose de 2 campus : un à Paris, l'autre à Toulouse.

L'IFEC propose une formation à temps plein de 5000 heures, accessible directement après le baccalauréat, permettant d'atteinte un diplôme reconnu RNCP niveau 7 (Master). 

Une fois ce diplôme obtenu, il est possible et recommandé de continuer de se former tout au long de sa carrière par le biais de séminaires, afin d'apprendre de nouvelles techniques ou se spécialiser (pour la prise en charge de la grossesse, des enfants, des animaux, des sportifs...). 

 

En quoi consistent les études à l'IFEC ?

La formation d'un étudiant en chiropraxie se fait via de nombreuses matières, regroupées en 9 domaines d'études : sciences humaines (psychologie, communication...), anatomie descriptive et fonctionnelle, sciences fondamentales et biologiques (biologie cellulaire, génétique...), méthodologie de la recherche et pratique fondée sur les preuves, sémiologie neuro-musculo-squelettique (étude des maladies de l'appareil neuro-musculo-squelettique), sémiologie générale (étude des maladies cardiaques, viscérales...), sciences cliniques (examen du patient, anamnèse...), traitements et interventions en chiropraxie (apprentissage de l'ajustement, contention et strapping...) et intégration des savoirs et savoir-faire (stages). 

Tout au long du cursus, la pratique prend progressivement la place de la théorie, de façon à assurer la transition vers le stage clinique. Il s'agit d'un stage de 15 mois réalisé dans le centre clinique de l'IFEC en fin de 4ème et en 5ème années, durant lequel l'étudiant doit effectuer 300 consultations. 

Tout au long du cursus, et ce dès la première année d'étude, l'étudiant en chiropraxie réalise de nombreux stages cliniques et hospitaliers, ainsi qu'en cabinet libéral.

 

Comment se passent les examens ?

Comme dans la plupart des établissements post-bac, l'année scolaire est découpée en semestres, et non plus en trimestres comme au lycée. 

A l'IFEC les évaluations se font par contrôle continu et partiels de fin de semestre. Durant le semestre, les étudiants passent des "quizz" (2 à 4 par semestre), durant lesquels leurs connaissances sont évaluées de façon brève et synthétique (souvent sous forme de QCM). Les notes de ces quizz comptent pour une partie de la note finale, dont la plus grande partie est évaluée lors de partiels d'une durée d'une semaine (épreuves plus longues). 

Chaque unité d'enseignement (UE), en fonction de son importance, se voit attribuer un "poids" en crédits ECTS. Afin de valider une UE et donc d'en obtenir les crédits, il faut avoir la moyenne. Je te donne un petit exemple : l'anatomie des membres (1ère année) vaut 6 ECTS. Si j'ai plus de 10/20, je valide 6 crédits. Si j'ai moins de 10, je ne reçois aucun crédit et je vais devoir aller aux rattrapages en Juin. 

Pour passer en année supérieure, il faut valider au moins 50 des 60 crédites attribués aux UE de l'année. Les UE manquantes devront être validées impérativement l'année suivant. Je t'explique : si je ne valide pas l'anatomie des membres en 1ère année mais que j'ai suffisamment de crédits pour passer en 2ème année, je repasserai cette matière en 2ème année (j'ai donc 4 opportunités de valider l'UE : examen 1 + rattrapages 1 + examen 2 + rattrapages 2). Si en revanche je ne valide toujours pas l'anatomie des membres en 2ème année, je ne pourrai pas passer en 3ème année, car il est nécessaire d'avoir des bases solides dans toutes les matières pour avancer dans le cursus. 

 

Qu'en est-il de la vie étudiante de l'école ?

L'IFEC compte de 4 associations étudiantes :

- Le BDE (Bureau des élèves) se charge des loisirs et de la vie étudiante. Il se charge d'organiser le Week-end inter-promotionnel (Septembre), les Afterquizz (soirées à thème après les contrôles continus), le séjour au ski (Janvier, après la semaine de partiels), le gala (soirée de fin d'année), des petits-déjeuners à l'école... 

- Le BDS (Bureau des sports) s'occupe des activités sportives de l'école. Il constitue les équipes de sports collectifs, et soutient les étudiants dans leurs sports individuels. 

- Le WCCS (World congress of chiropractic students) est une association internationnale d'étudiants chiropracteurs dont l'objectif est de promouvoir et d'unifier la chiropraxie dans le monde. Ils créent toutes sortes de goodies (hoodies, peluches, stylos...) que les étudiants peuvent acheter.

- Kheir d'Afrique est une association étudiante humanitaire qui organise des missions chiropratiques en Afrique. 

Avec toutes ces associations, la vie étudiante à l'IFEC est bien fournie !

 

 

Si tu as encore des questions sur la chiropraxie ou le cursus, n'hésite pas à prendre rendez-vous avec moi, je t'aiderai avec plaisir ! 


— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle