L'alternance ou le stage : mon ressenti

Discutez gratuitement avec Julien de votre projet d'orientation

1. Parcours

Si tu lis cet article c'est que tu es intéressé par l'alternance, et tu fais bien de te renseigner avant de te jeter corps et  âmes dans cet engrenage prenant !
Tu peux lire dans cette petite introduction ma légitimité à en parler.

J'ai choisi l'alternance comme de nombreux autres étudiants à la suite de mon Bac STI2D quand je me suis orienté vers un DUT GTE (à Poitiers). Même si pour moi cette expérience ne s'est pas passé dans les meilleurs conditions j'étais convaincu à l'époque que c'est "comme ça que je voulais apprendre mon futur métier".

Quelques mois après ma démission de ce DUT, je me suis réorienté sur un BTS Hôtellerie-Restauration en alternance (en 3 ans avec la mise à niveau en cuisine).

2. L'alternance en HTR

Suivant le domaine de formation, l'alternance est plus ou moins opérationnelle, ici je ne parlerais que de l'alternance en HTR.
Par exemple en cuisine les tâches nécessitent plus de travail manuel qu'intellectuel.

Quand tu seras à un niveau d'études suffisamment élevé, Licence (ou Bachelier 3ème année), tu peux faire l'objet d'une alternance sur des fonctions support. On parle souvent au niveau RH, ou stratégique et décisionnaire.Il existe un tas d'école qui propose l'alternance comme moyen de formation, alors n'hésite pas à chercher et comparer les programmes de formation, et surtout la philosophie des écoles.

C'est très important que tu te sentes à l'aise quand tu postuleras pour une formation.

3. Les stages en HTR

Comme je l'ai dit en introduction, j'ai passé la première partie de ma carrière en HTR en alternance.
Dès que je suis passé en Bachelier 3ème année (niveau licence), j'ai dû faire un stage de 4 mois. Je dois dire que j'étais un peu désorienté, le dernier stage que j'avais fait c'était en 3ème...et j'avais un peu l'impression de retourner sur les bancs du collège : je perdais ma crédibilité précédemment acquise.

J'ai su valoriser ces 3 ans d'alternance : j'avais "de l'expérience" et surtout je savais la mettre en avant. J'avais toujours demandé à mes employeurs une lettre de recommandation, faisant état de mon bon comportement, et ma volonté à faire un travail exemplaire.

Pour moi les stages ne seraient qu'une formalité, je me trompais.

4. Le stage de Bachelor 3ème année

Quand j'ai commencé mon stage en 3ème année, j'ai compris que ce n'était pas comme l'alternance : je n'allais pas toutes les deux semaines revenir à l'école me reposer un peu, en écoutant ma prof d'espagnol nous conter l'histoire de son pays natal.

Non!

Je devais 5 jours sur 7 (parfois 6/7) travailler. C'était plaisant car je suis quelqu'un qui n'aime pas rien faire, mais quand tu as différentes productions écrites à rendre à ton retour du stage à l'école, ainsi qu'un rapport de stage ou encore une analyse stratégique de l'entreprise, je peux t'assurer que tu compte les jours à partir du dernier mois de stage !

5. Avantages et inconvénients

Pour conclure je te suggérerais de faire un mix des deux : arrivé à un certain niveau les stages sont plusieurs opportain surtout sur de longues périodes : par exemple en MBA hôtellerie-restauration 1re année (ma formation actuelle à l'école de Savignac), j'ai un stage de 6 mois. Et c'est très intéressant de s'engager sur une période assez longue pour pouvoir avoir accès à des projets plus conséquents, que tu suis d'A à Z.

Fais le choix qui te correspond, et pèse toujours le pour et contre de chaque situation.

BAC +4 (Bac STI2D)

Julien, 24 ans

Domaines d'études : Hôtellerie, Restauration, Hôtellerie, Restauration, Management

Mon futur métier : Directeur d'hôtel