Sciences Po, une expérience personnelle très riche.

Discutez gratuitement avec Tala de votre projet d'orientation

1. Pourquoi Sciences Po ?

J'ai choisi Sciences Po pour les masters qu'ils proposent, et plus spécifiquement pour celui en affaires internationales de la Paris School of International Affairs (PSIA). J'ai pensé que suivre leur bachelor serait le meilleur moyen d'avoir un bagage adapté aux compétences requises pour ce master. Aussi, il est indéniable que cette école est l'une des meilleures au monde en terme d'étude politique, et son ouverture à l'international m'a immédiatement attirée.

2. Et après Sciences Po ?

Je compte tirer profit de cette formation en ayant le diplôme de la PSIA en spécialisation "Human Rights and Humanitarian Actions" ou en "International Security". Le but étant ensuite de travailler auprès d'ONG ou d'organisations internationales telles que l'ONU mais toujours au nom de la société civile. L'expérience internationale qu'offre Sciences Po m'est aussi utile pour avoir une ouverture d'esprit exigée pour le type de profession que je souhaite exercer.

3. Les difficultés rencontrées, mais surmontables.

Au cours de cette formation, mon principal défi était l'organisation de mon travail. J'ai eu un choque en découvrant le nombre d'heure de travail nécessaire pour réussir à avoir des notes acceptables. Il a donc fallu que je m'organise en planifiant mon temps de travail et en prenant de l'avance sur mes devoirs à rendre. Un second défi était celui de l'environnement de travail, l'ambiance à Sciences Po était un changement énorme par rapport à mon environnement de vie habituel. Mais il suffit de faire de belles rencontres pour y palier.

4. Ma plus grande qualité.

Ma plus grande qualité dans cette formation a été ma capacité d'adaptation aussi bien face au travail que dans ce nouvel environnement. J'ai vite compris qu'il faut savoir s'organiser pour travailler efficacement mais aussi qu'il faut savoir s'amuser et prendre du bon temps. Avec des plannings de travail et de révisions, j'ai améliorer mon efficacité dans le domaine scolaire. Mais j'y ajoutais toujours des journées de repos et de sortie pour ne pas être trop fatiguée et ne pas déprimer.

5. Une aide adaptée aux attentes de l'étudiant.

Je pense que depuis que je suis entrée à Sciences Po, je suis passée par tous les états possibles et j'ai toujours essayer de me battre pour éviter de couler. Mon apport peut donc être scolaire mais aussi moral. Aussi, je suis bien renseignée dans de domaine des aides financières possibles si l'étudiant a besoin de subvenir à ses besoins mais qu'il a du mal. J'ai appris que Sciences Po était surtout moral au delà de scolaire, et je pense pouvoir aider l'étudiant à se surpasser.

Première (Bac ES)

Tala, 20 ans

Domaines d'études :

Mon futur métier : Coordinatrice de missions en cas de crise humanitaire