Les biotechnologies ?!

Mary-Amélie MASSON

— L’utilisation du vivant à des fins industrielles

D’après l’OCDE, les biotechnologies sont « l’application de la science et de la technologie à des organismes vivants, de même qu’à ses composantes, produits et modélisations, pour modifier des matériaux vivants ou non-vivants aux fins de la production de connaissances, de biens et de services ».

 

Une application traditionnelle est la fermentation (lactique ou alcoolique) avec notamment la production de bière (fermentation alcoolique) ou la production de fromages et yaourts (fermentation lactique).

— Les biotechnologies contemporaines

Depuis la fin du 20ième siècle, de nombreuses applications et secteurs d’activités biotechnologiques sont apparues.

 

En 1970, le séquençage de l’ADN fut inventé par deux équipes indépendantes. La plus connue est la méthode de séquençage de Sanger basée sur une synthèse enzymatique.

 

Quelques années plus tard, la transgenèse devient très utilisée mais aussi très controversée. Il s’agit de la modification génétique d’organismes vivants, que ce soit des plantes, des bactéries ou encore des animaux. On parle alors d’organisme transformé ou génétiquement modifié (OGM).

— Classification par couleurs

Peu de temps après, scientifiques et industriels ont classifié les biotechnologies en centres d’intérêts chacun définis par une couleur :

  • les biotechnologies vertes concernent le secteur agricole, l’élevage et l’agroalimentaire
  • les biotechnologies rouges concernent la santé
  • les biotechnologies jaunes ou biotechnologie environnementale concernent les polluants et plus spécifiquement le traitement et l’élimination, mais aussi l’utilisation de la microbiologie pour résoudre les problèmes environnementaux
  • les biotechnologies bleues concernent les organismes marins et leur utilisation afin de développer de nouveaux produits cosmétiques ou de nouveaux traitements
  • les biotechnologies blanches concernent la production de biocarburants, de bio-gaz, de polymères, de produits, etc et ce en partant d’une matière première biologique
  • les biotechnologies oranges concernent la pédagogie et la vulgarisation des biotechnologies à un public non scientifique

— Focus sur les biotechnologies rouges

Comme dit précédemment, les biotechnologies rouges portent généralement sur la santé, c'est à dire sur le développement de médicaments, le diagnostic, l’ingénierie tissulaire, génétique et moléculaire.

 

Une grosse étape de recherche est nécessaire afin de comprendre la physiologie et la pathologie de l’organisme concerné, par exemple l’Homme mais aussi les animaux.

 

Les vaccins ou les anticorps monoclonaux sont très connus comme nouvelles thérapies afin de prévenir ou de soigner une maladie.

On retrouve aussi la thérapie génique qui consiste est la modification génétique de cellules, puis leur re-transplantation chez un patient. Le but étant de modifier les cellules afin de les rendre plus efficaces ou de leur permettre de cibler d’autres cellules spécifiques (des cellules cancéreuses par exemple).

— Les biotechnologies, un secteur d'avenir

Comme tu as pu le comprendre, les biotechnologies possèdent de nombreux domaines d’activités et donc de nombreuses possibilités d’études et de recherches. Il s’agit d’un secteur encore récent mais en pleine expansion.

 

De plus, on peut y travailler dans la recherche mais aussi en production (car oui il faut bien les produire en grandes quantités nos nouveaux médicaments ou nos nouveaux produits) ou en marketing (les nouveaux produits produits doivent être vendus).

 

N’hésite pas à me contacter si tu veux en connaitre encore plus ou si cela t’intéresserait de faire parti de l’aventure biotech !

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle