Retour d'expérience Erasmus+ en Irlande (Cork)

Mélody Violleau
24 May 2019

Bonjour à tous, voici un article pour vous raconter les premiers mois de mon expérience Erasmus en Irlande !

Mon arrivée en Irlande s'est faite une semaine avant mon premier jour de travail ce qui m'a permis de prendre mes marques dans la très jolie ville de Cork mais également de profiter de quelques jours chez nos voisins les Anglais.

J'habite chez un couple de retraités dans le village de Ballincollig juste à côté de Cork. Ce sont des personnes très accueillantes et très généreuses, ils accueillent de jeunes étudiants et jeunes professionnels tout au long de l'année, c'est donc grâce à eux que j'ai fait une première rencontre ici ... Bon d'accord c'est un Français mais c'est déjà un bon début pour ensuite s'ouvrir à la population irlandaise ! J'ai trouvé mon logement sur le site Hosting Power où on ne trouve que des annonces de chambres chez l'habitant, plutôt pratique quand on ne veut pas se retrouver tout seul chez soi après le travail, et surtout quand on veut faire progresser son anglais !

Je suis donc dans une grande chambre sous les combles avec une petite salle d’eau privative tout ça pour seulement 100€ par semaine, ce qui est très peu pour le secteur ! Les logements à Cork, et surtout dans le centre-ville sont très cher c’est donc pour ça que j’ai décidé de m’éloigner un peu du centre. Le centre de Cork reste tout de même très accessible avec les bus. L’arrêt de bus le plus proche est à seulement 5 minutes à pied de ma maison et me permet d’aller soit dans le centre de Ballincollig pour aller faire les courses, soit dans le centre de Cork en 20 minutes. Le petit plus : je suis à seulement 5 minutes en bus de mon lieu de stage, je peux donc dormir un peu plus longtemps le matin étant donné que je commence déjà très tôt !

Je réalise mon stage Erasmus dans une entreprise qui fabrique des dispositifs médicaux. Je travaille en production, je suis en horaires de journée c'est à dire que je commence à 7h et je termine à 16h. Le plus difficile lors des premiers jours sur le terrain c'était de parler anglais ! Impossible de comprendre un seul mot entre le bruit des machines, la musique à fond dans l'atelier et puis par-dessus tout ... l'accent de Cork !!! Heureusement ou malheureusement pour moi, je ne sais pas trop, la personne qui m'a formée à mon poste a un accent très prononcé donc j'ai tout de suite pu me mettre dans le bain et essayer de déchiffrer, décoder le langage d'ici. Il y a tout de même certaines personnes que je n’arrive toujours pas à déchiffrer même après un mois passé ici !

C'est la première fois que je travaille en production, je trouve que c'est assez ennuyant de répéter le même mouvement des centaines de fois dans une journée. Il n'y a pas forcément d'échanges entre collègues étant donné que chacun est à fond dans son travail pour atteindre les objectifs qui nous sont fixés.

D’ici quelques semaines je vais être formée sur une autre station de production ce qui me permettra de pouvoir changer de poste de temps en temps et ne pas toujours être tout le temps dans la même routine, le temps passera peut être plus vite …

Bien évidemment je profite des week-ends pour visiter un peu le pays ! Pour l’instant je me suis limité aux alentours de Cork mais je compte bien explorer les paysages un peu plus lointains dans les prochaines semaines …

J’ai visité quelques villages de bord de mer : Kinsale, Inchidoney Beach, Cobh, Ballycotton

J’ai aussi visité des endroits plus sauvages comme le parc national de Killarney et j’ai aussi visité le château de Blarney, pour les connaisseurs vous allez certainement me demander si j’ai été embrasser la pierre … et bien non ! Trop de rumeurs bizarres à propos de cette pierre à mon goût, ahah !

Je vais profiter au maximum de cette expérience pour pouvoir en garder un très bon souvenir!

A bientôt 😉

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle