Réussir de ses études de psychologie

Discutez gratuitement avec Lia de votre projet d'orientation

1. Qu'est-ce qui motive à atterrir dans un institut de psychologie ?

Comme beaucoup d'autre, c'est l'envie d'être à l'écoute qui m'a conduite à me tourner vers les études de psychologie. A l'écoute des autres et de moi-même ! Je voulais aider les gens à se retrouver, notamment en travaillant dans l'orientation des jeunes diplômés, et essayer de me retrouver au passage. Je sortais de mes études de langues et de 2 ans d'enseignement et voulais vraiment me réorienter... et c'était compliqué.

2. A quoi ça sert, la psycho, quand on ne veut pas devenir psychologue clinicien ?

Il y a différentes formes de psychologie, toutes passionnantes, on les découvre durant la formation et il faut faire des choix, car on ne peut pas tout étudier... Personnellement, comme je n'avais clairement pas la carrure pour être psychologue (et ce n'était pas mon ambition), je me suis tournée vers la psychologie du travail et l'ergonomie d'équipe. Les ressources humaines, entre autres ! Parfait pour se glisser dans n'importe quelle entreprise, et extrêmement utile dans la communication ou toute forme de relationnel...

3. Les difficultés dans les études de psychologie

Une chose qu'il faut savoir quand on se lance dans les études de psychologie : ça demande du travail. Beaucoup de travaux de groupes, de recherches, d'implication dans la lecture... Je ne m'attendais pas à une telle charge de travail. Il a fallu mettre la main à la pâte ! Autre difficulté, plus personnelles : on dit que "ceux qui partent en psychologie ont souvent des choses à régler avec eux-mêmes"... et c'est vrai la plupart du temps. Faire des études de psychologie, c'est accepter parfois qu'on peut être touché par des choses, et qu'on va changer intérieurement. N'allez pas en psycho si vous n'êtes pas prêts à ça.

4. La qualité du psychologue

Comme dit plus haut, la remise en question est indispensable lors des études de psycho. A petite dose malgré tout, mieux vaut ne pas être hypocondriaque, ou on se retrouve dans toutes les pathologies ! Mais il est vraiment nécessaire de sortir de ses propres idées et ressentis, sortir des sentiers battus, et chercher à comprendre l'autre (sans pour autant pleurer avec lui) : faire preuve d'empathie. L'empathie, c'est utile dans tous les domaines, pour toute la vie. J'ai eu beaucoup de chance de pouvoir la développer.

5. Ce que la psychologie m'a apporté... et peut m'aider à vous apporter !

Je n'ai pas fait ces études pour rien : après tout, je voulais devenir conseillère en orientation, et je ne perds pas de vue cette idée ! La psychologie a été une étape importante dans ma vie pour débloquer des routes professionnelles, même pas directement liées avec la psychologie pourtant. J'ai appris à écouter l'autre, et à mettre en application les différentes formes de psychologie dans ma vie quotidienne. Je partagerai tout cela avec joie en espérant vous donner envie de l'étudier !

Bac+5 (Bac L)

Lia, 28 ans

Domaines d'études :

Mon futur métier : Ecrivain public / Coach de vie / Project lead dans un studio de jeu vidéo / Couteau suisse professionnel