Etudier en Corée du Sud

Julie Madelaine

— Présentation

Salut ! Moi c'est Julie, j'ai 24 ans et alsacienne de coeur, j'étudie à l'Ecole de Management de Strasbourg où je réalise un master en Marketing. Pour ma dernière année d'étude, direction la Corée du Sud pendant 1 an. Une année pleine de péripéties, de K-POP et de nourriture spicy que je vais te décrire dans les paragraphes qui vont suivre. La Corée du Sud n'aura bientôt plus de secrets pour toi ! En route ! 

— Avant le départ

J-30 

Ca y est le stress monte. Je vais partir une année loin de la France, une année loin de ma famille, de mes amis et du fromage. Pour ce grand départ, plusieurs étapes ont été nécéssaires à la préparation du voyage. D'abord, l'école. Dans le cadre de mes études à l'EM Strasbourg, je suis dans l'obligation de partir 1 an scolaire complet (environ 8 mois) dans un pays étranger. Mon choix est fait, ça sera la Corée du Sud et plus précisemment l'Université de Yeungnam située en périphérie de la ville de Daegu. Ensuite, le visa : pour étudier en Corée, il est obligatoire de faire un visa étudiant me permettant de résider dans le pays en toute légalité. Mais après, comment vais-je me soigner dans ce nouveau pays ? Vaccins, trousse de médicaments et assurance : check. Comment vais-je me loger ? Dortoirs et cantine sur le campus : check. Comment vais-je payer ? Carte bancaire internationale et bourses : check. 

Mes besoins fondamentaux sur place planifiés, me voilà déjà dans l'avion direction Séoul ! 

— Etudier en Corée du Sud

Une fois arrivée dans mon université, il est temps de s'attaquer aux cours. Ici, le premier semestre démarre début mars et se termine fin juin et le second est de début septembre à mi-décembre. Je démarre donc mon année en réalité au second semestre pour les coréens. Les cours sont assez similaires aux cours que j'ai en France à un détail près : ils sont en anglais ou en coréen. Ne sachant pas parler coréen, je suis les cours en anglais dispensés par des profs Australiens, Américains mais surtout Coréens avec un accent parfaitement compréhensible, ce qui ne pose aucun soucis pour suivre. 

— La vie sur le campus

Le campus de mon université ne ressemble pas à ceux que nous avons en France. C'est un campus très grand où on trouve des conviniences stores (des épiceries qui permettent de trouver un petit truc à manger à n'importe quelle heure), des restaurants, des cafetarias, des cafés comme Starbucks, une bibliothèque de 21 étages et de grandes étendues d'herbes pour faire une pause entre les cours. Les dortoirs sont sur le campus et je partage ma chambre avec une autre étudiante française. C'est un peu comme l'internat, on partage les douches et on a même un couvre feu, mais l'ambiance qui y règne est studieuse et fun à la fois. 

— La vie en Corée du Sud

La vie en Corée est très agréable, les restaurants ne sont pas chers, les produits de beauté sont partout et je n'ai jamais fait autant de masque que depuis que je suis ici. Le street food y est une véritable religion à même titre que la K-POP. Tout est très propre et c'est un pays qui est très sûr, le respect y règne et les règles sont respectées à la lettre, ce qui confère une ambiance agréable de sécurité à n'importe qu'elle heure du jour ou de la nuit. Les coréens eux sont très gentils et très très timides, ils n'osent pas aller vers les étrangers mais une fois que la glace est brisée on découvre des personnes très extraverties et très drôles. 

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle