Partir faire ses études à 650km de chez soi.

Coraline Della Corte

— Pour les études, il faut parfois prendre des décisions difficiles.

De mon côté, cela n’a été ni un choix ni une contrainte, je sais que certaines personnes le vivent très mal car elles ont été obligées de partir loin de chez elles. Il faut savoir qu'il y a très peu de formation de sciences du langage avec la spécialisation langue des signes et aucune n'étaient près de chez moi alors j'ai dû faire un choix mais je n’ai pas choisi la proche. Pourquoi cela, à cause de plusieurs critères : le coût de la vie, la taille de la ville, le climat... J’ai donc choisi Poitiers qui est à 8h de chez moi, donc pas de possibilité de rentrer tous les week-ends j’ai ainsi décidé de rentrer pour les vacances mais cela engendre une certaine somme.

— Il faut être prêt à faire des sacrifices pour ses études.

Après, la distance, c’est dur même si on se sent prêt à prendre son indépendance, à quitter ses parents on ne se rend compte de la difficulté et du manque que plus tard, ça peut être dans la semaine, dans le mois, dans l’année mais à un moment, on aura forcément du regret. Ne serait-ce que lors de moments importants tels que des anniversaires où là tu sens vraiment le manque, ou lors d’événements plus malheureux comme un décès, une maladie et là, tu ressens surtout de la culpabilité. Alors oui, ce n’est pas ta faute, tu n’aurais pas pu le prévoir, tu ne pouvais pas revenir à temps mais bon tu te demande quand même, si cela j’avais été plus près, j’aurai pu…

Un autre phénomène est que tu te détaches un peu du temps avec ta famille, s’il y a un changement tu n’en peut pas t’en rendre vraiment compte sur le moment, ce n’est que lorsque que tu reviens que cet événement prends vraiment de la valeur, qu’il devient réel.

— Conclusion

Cependant, on vraiment dire que tu prend ton indépendance, les démarches administratives, les courses tu dois t’en occuper toi-même. C’est un grand bouleversement.

Je sais que des connaissances à moi n’aurai jamais pu prendre cette décision-là car pour eux la famille est vraiment trop importante. Pour moi aussi mais mes parents m’ont élevé en me permettant d’être indépendante.

En conclusion, partir de chez soi est un choix qu’il faut vraiment réfléchir. C’est un choix que tu prends pour toi mais il faut en discuter avec ta famille aussi. Il faut être prêt à faire des sacrifices, à évoluer seule et accepter la solitude.  Mais après tout, il faut d’abord partir pour mieux se retrouver, non ?

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle