Que faire quand on a raté le concours des IEP?

Léa Peres

— La licence de droit et science politique : best choice ever !

Salut à toutes et à tous ! 

Je m'adresse aujourd'hui aux terminales, aux étudiants qui ont cette chose en commun : nous avons raté le concours des IEP. Alors déjà je tiens vraiment à tous vous féliciter d'avoir relevé le défi d'aller au concours. Il faut du courage pour passer un tel examen. Et devinez-quoi? Il n'y a rien de dramatique à le rater! Ok, vous êtes peut-être dépités, déçus, ce n'est pas facile de voir un rêve s'envoler.Mais ce qu'on oublie, c'est que votre projet professionnel n'est ABSOLUMENT PAS fini, il vient juste de prendre un nouveau tournant. 

Pour vous raconter un peu mon expérience et pour vous faire relativiser je vais vous raconter comment le fait de rater le concours a été la meilleure chose qui me soit arrivée! 

 

 

— La licence de droit et science politique : best choice ever!

Comme nombre d'entre vous, lors de mon année de terminale (ES pour ma part), je n'avais qu'une idée en tête : rentrer dans un IEP. J'adorais l'économie, l'histoire, les sciences sociales et économiques et évidemment la politique, ou en tout cas ce que j'en entendais aux infos et dans la presse.

Pour mettre les chances de mon côté, j'avais pris la prépa Tremplin mais avec le bac je dois avouer que je n'ai pas du tout réussi à gérer et au final je n'ai pas préparé le concours (mais en compensation j'ai eu TB au bac hehe). Du coup, arrivée aux résultats j'étais 3600 et quelques et j'ai compris que c'était mort pour moi, en tout cas cette année. Je dois avouer que j'étais déçue mais je savais bien que je ne l'aurais pas. Cependant grâce aux bonnes notes de l'année, j'ai été prise dans la licence droit et science politique à Lyon III, une licence qui était mon 2° choix. 

— Retournement de situation et Conclusion :)

J'entre alors à la rentrée en L1 de droit et science politique en ayant en tête de repasser le concours à la fin de l'année. Je m'étais dit que ce que j'allais apprendre dans l'année serait carrément un plus pour le concours. D'ailleurs beaucoup d'étudiants de la licence le repassent chaque année. 

En septembre, je commence par des cours de droit, qui étonnamment, me plaisent beaucoup : droit constitutionnel, histoire du droit etc. Les cours de science politique sont aussi pas mal : théorie des relations internationales, histoire et anthropologie de la guerre, philosophie des relations internationales. Finalement les mois passent et j'aime de plus en plus ma licence à tel point que je décide d'y rester et de ne pas repasser le concours car j'ADORE les cours de la fac. 

 

Arrivée en L2 je découvre de nouvelles matières de droit (droit des affaires, droit des obligations etc) et de nouvelles matières en science politique (politiques étrangères, politiques française de défense et de sécurité etc). Au final je me rends compte que je PREFERE de loin le droit et que les cours de Science Po me déplaisent de plus en plus. Un stage dans un cabinet des Big4 a confirmé que j'étais faite pour le droit et que je devais dire adieu à la science po.

Bilan :

Audépart,  jai choisi cette licence car il y avait des sciences politiques et pour rentrer dans un IEP. Aujourd'hui  je me retrouve à changer de licence pour ma L3. J'ai demandé à quitter les cours de science politique pour intégrer la licence de droit avec seulement des cours de droit. Comme quoi,  rater le concours des IEP m'a permis de trouver ma vraie voie :)

Alors ne désespérez pas, vous verrez, un échec peut parfois nous apporter beaucoup plus que ce que l'on imagine !

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle