Le DUT Génie Chimique Génie des Procédés

Lucie Jayat

— Génie Chimique Génie des Procédés

Le DUT Génie Chimique Génie des Procédés (GCGP) n’est pas basé au tour de la chimie, en effet les matières enseignées ressemblent un peu plus à de la physique. Il s’agit d’une formation que vous pouvez intégrer dès la l’obtention de votre Bac S ou Bac STL et vous amenant à un BAC +2.

Le but  est de nous apprendre comment est créée et fonctionne une usine de production pour l’ensemble des secteurs utilisant des procédés de productions (agroalimentaire, énergies, traitements des eaux, pharmaceutiques).

Un procédé est un ensemble d’étapes physicochimiques permettant de transformer des matières premières en un produit fini. 

Pour déterminer toutes les étapes d’un procédé de production, des études sont réalisées en amont, il faut l’adapter à l’échelle industrielle et c’est à ce moment que notre formation intervient. 

— Matières

Vous allez apprendre :

  • Les différentes opérations possibles pour obtenir un produit à partir de différentes matières premières (solides, liquides…)
  • Quelles sont les règles de sécurité à respecter dans une usine
  • Quelles sont les équipements utilisés dans les usines, leurs fonctionnements et comment les piloter informatiquement
  • Comment réaliser des dessins assistés par ordinateurs. 
  • La mécanique des fluides, qui permet de comprendre les écoulements des fluides entre les différentes installations du procédé. C’està-dire, faut-il installer une pompe pour aller d’un réservoir à un autre
  • Les matériaux utilisés pour la fabrication des équipements du procédé

Il y a toujours des mathématiques, de la chimie et de l’anglais, auxquels s’ajoutent de la communication et une préparation à votre projet personnel de poursuite d’étude. 

— Rythme

Dans cette formation, il a de nombreuses heures de cours théoriques (Amphi) et pratiques (TD), mais aussi beaucoup de Travaux Pratiques (TP). Le rythme scolaire est très proche de celui du lycée, mais permet une entrée progressive dans la vie universitaire. Il y a un suivi effectuer tout au long de l’année par les professeurs qui sont souvent aussi chercheurs en même temps. Il y a des partiels toutes les deux semaines environs et un peu plus en fin de semestre. Il s’agit d’une sorte de contrôle continue, qui permet de se détacher progressivement du fonctionnement du lycée car il faut gagner de l’autonomie dans son travail personnel.

 Un stage d’une durée de 3 mois doit être réaliser à la fin de la deuxième année, soit dans une entreprise, soit dans un laboratoire de recherche d’une université partenaire à l’étranger. Le stage permet de valider vos acquis de ces deux dernières années et d’obtenir une première vraie expérience professionnelle en dehors des jobs d’été et étudiants, qui restent tout autant enrichissant et valorisant sur un CV. 

— Poursuite d'étude

Après ce DUT plusieurs poursuite d’études sont en effet possible : 

  • Intégrer une école d’ingénieur en Génie Chimique, BAC +5
  • Poursuivre en Licence Professionnelle (ex : CPEO), Bac +3
  • Continuer à l’université avec une Licence 3 en Chimie des Procédés (Bac+3), un Master (Bac +5)
  • Se réorienter dans une école de managements ou de commerces industriels (Bac +5)

— Mon vécu

Pour ma part, j’ai obtenu mon DUT en Juin 2019. J’ai réalisé un stage de 3 mois dans une entreprise de production de biocarburant au Canada et maintenant je suis actuellement en école de Commerce, afin de devenir technico-commercial.

 

Je me tiens à votre disposition pour toutes éventuelles questions à propos de DUT GCGP ou bien de mon parcours/orientation. 

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle