Mon service civique et pourquoi il a changé ma vie

Milène Chambost

— Les premières lignes

Tout d'abord c'est quoi un service civique. Le site officiel nous décrit ça comme le meilleur moyen pour les jeunes de s'engager pour une cause forte dans l'intêret général. Dans les grandes lignes c'est bien ça, mais en profondeur c'est tellement plus. 

C'est un des meilleur moyen de tester quelque chose qui nous plait, de vivre au coeur de l'action pour se rendre compte si oui ou non ce qu'on y fait à un sens. 

On peut faire un service civique dans plein de domaines différents, l'éducation, l'humanitaire, l'environnment et puis..le sport, et moi c'est ce que j'ai choisi..

— Pourquoi le service civique?

pourquoi un service civique

Pour comprendre ça il faut revenir en arrière... 

Juin 2016: je sors du lycée avec un bac mention TB en poche, woaw!! sauf que je n'ai aucune idée d'où aller. Pas d'études sup' de prévues dû au trop grand nombre de domaines intéressants à mes yeux, et au trop petits choix qu'on me proposaient. 

Aout 2016 : je m'envole pour l'Australie...ET...je rentre au bout de 7 semaines, le mal du pays, et toujours aucun projet en tête. 

Des mois passent et je m'ennuie dans une usine bidon pour economiser un peu. Seul moment chouette de mon quotidien, mes entraînements d'escalade.

Février 2017 : le déclic! Le président de mon association d'escalade décide refaire à neuf toute la cartographie des falaises de la région! et pour ça ils ont besoin de monde, un professionnel et... une personne en service civique tout simplement. Pas le temps d'entendre tous les détails que je signe de suite, c'est LA chance de ma vie! et j'ai enfin trouvé un chemin à suivre. 

— Et après?

Et après? Et bien je suis retourné à ma vie simple, mais cette fois en tant qu'hôtesse de caisse.. Vague amélioration comparé à l'usine. Mais j'ai l'impression que ma chance est passée. Je me suis éclatée pendant 6 mois dans mon engagement et maintenant c'est terminé? 

Non, tout commence à peine : Il existe un merveilleux organisme qui s'appelle l'institut de l'engagement. Il est là pour accompagner les anciens services civiques dans leurs projets futurs. Pour cela rien de plus simple, un petit dossier récapitulant ton projet, un entretien oral et tu deviens lauréat de l'institut de l'engagement si ton dossier et retenu. 

Moi j'y croyais pas, on m'a un peu poussé à remplir mon dossier. Moi j'étais persuadée que mon projet était en carton et qu'il ne vallait rien. Oui mais voilà qu'il passe la première phase de selection et qu'on me convoque à un entretien oral. 

Ni une ni deux j'y vais en tremblant comme une feuille et la boule au ventre, c'est fini pour moi... Et bien non.

— L'oral qui a changé ma vie

Cet oral, ça été le plus dur de toute ma vie. le 08 mars 2018

J'ai du expliquer en détails qui j'étais, qui je voulais être. 3 personnes devant moi étaient là pour "juger" mon parcours et la pression est maximale. Persuadée que je ne passerai pas la 2e phase je décide d'y aller sans filtre. 

Mon projet était simple, faire un BP animateur et essayer de trouver un job. Mais voilà qu'un de mes jury me demande simplement "pourquoi pas staps?" ma réponse à moi "j'en suis bien incapable c'est bien trop dur". 

Mais cette question est restée dans ma tête tout le trajet de retour. Et en arrivant chez moi je me suis inscrite que la plateforme de parcourssup et en 2 jours j'avais compléter mon profil , écrit mes lettres de motivation et envoyé une candidature à 3 universités de staps en France. Sans vraiment y croire... 

Le 12 à minuit la plateforme fermait ses portes et m'empêchait de faire marche arrière. 

— Et maintenant?

Maintenant? Et bien je suis en 2e année de STAPS, spécialité escalade, je m'épanouie dans ce que je fais même si je dois maintenant travailler dur et que "fatigue" est une bonne copine. J'ai aussi rencontré "confiance en soi", "détermination", "entraide", et bien d'autres, de vrais amis aussi et une nouvelle vie. 

J'ai encore plein de doutes dans la tête mais j'avance malgré eux. 

Et même si le sport n'est qu'un des domaines qui m'intéresse il est certainement le plus épanouissant. Et puis rien ne m'interdit d'apprendre autre chose une fois ma licence en poche :) 

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle