Réussir en medecine: comment faire pour rester motivé?

Discutez gratuitement avec Camille de votre projet d'orientation

1. Introduction

Bonjour, Je suis étudiante en 3e année de medecine, et aujourd'hui je vais vous parler d'un mot d'ordre très important pour nous, étudiants, la REUSSITE. On nous apprend souvent à la réaliser, mais le but, et surtout en médecine, est de réussir à la conserver. En médecine, on est dans un mot de fonctionnement totalement différent du lycée, il ne suffit pas juste d'apprendre 1 ou 2 pages par jour, mais il faut assimiler énormément de connaissances en un laps de temps assez court. Beaucoup de gens s'en croient capables et au final abandonnent car leurs limites sont atteintes. Aujourd'hui je vous écris cet article pour vous faire part de mon expérience.

2. Réalité à assimiler

En première année, on arrive dans un univers totalement différent du lycée, l'université, il faut s'habituer rapidement et suivre le "moove" Amphi pleins à craquer, profs qui parlent vite, cours pas forcément compréhensible, au début la motivation est la, puis vacille. Conserver sa motivation est le mot d'ordre de la réussite première. Quand on est dans une ambiance concours, les autres sont des adversaires, prets à tout pour destabiliser les autres. Alors il faut croire en soi, devenir le seul maitre de son moral, et ne laisser personne s'interposer avec notre réussite. Voila le mot d'ordre en médecine : croire en soi, et prouver aux autres ce qu'on vaut

3. En valoir la peine

Pour réussir en médecine, il faut se donner les moyens, mettre toutes les chances de son côté. Oui, cela implique des heures et des heures de révisions, de bachotage, de soirée entre potes décalées pour bosser, mais au final, il ne faut garder qu'un seul objectif en tête : qu'est ce que 6 ans de galère pour atteindre le métier de ses rêves ?????

4. Le stress

Le stress a une part importante de la vie d'étudiant en médecine, il faut savoir le gérer. La respiration est un des points forts qui vous permettra de redescendre un peu sur terre, de vous détendre et d'engager encore plus votre motivation dans la course : 1 grande inspiration, on bloque, on souffle et cela à répéter 3 à 4 fois jusqu'à ressentir une sensation de pleinitude qui vous permettra de vous remettre au travail de façon sereine. Faire des pause est aussi une chose à acquérir : on ne peut pas réussir si on est en burn-out, il faut prendre du temps pour soi, mais du temps POSITIF, regarder une série, aller faire un peu de sport, appeler une amie.

5. Des pauses et du temps : mais pas trop

La seule nuance est que les temps de distraction doivent etre limités, il faut se rendre compte de l'étape à franchir, et du temps de travail que cela implique. Les proches sont la aussi pour vous aider: il faut que cela devienne un soutien et non pas un poids. Les soucis personnels ne doivent pas impacter votre réussite: il faut les limiter au maximum, voir toujours le bon côté des choses et relativiser SOURIEZ A LA VIE ET OBTENEZ LES RÉSULTATS A LA HAUTEUR DE VOS ATTENTES

Bac+3 (Bac S)

Camille, 21 ans

Domaines d'études : Santé, Médical

Mon futur métier : Pédiatre

6 avis

Voir profil