Comment se distinguer à l'université ?

Discutez gratuitement avec Ghislaine de votre projet d'orientation

1. 1) N'agit pas comme un passager clandestin !

Au lycée nous étions 30 par classe, premier jour à la fac : 500 personnes sont assis à côté de toi et pour la plupart ce sont des inconnus. Tu ne vas pas tarder à connaitre la réalité, généralement seuls 40% d'entre eux seront présents l'année d'après. Comment faire parti de ces 40% ? et surtout comment réussir sa licence de droit pour obtenir un bon master ?

2. Apprends à rebondir.

Un passager clandestin se déplace en cours, s'assure que le chargé de Travaux Dirigés (TD) a noté sa présence et continue sa sieste durant le TD. Pour réussir en droit il est essentiel de préparer ses TD consciencieusement. Cela ne signifie pas qu'il soit nécessaire de tout connaitre sur le bout des doigts pour chaque séance, il faut surtout être capable de participer et de dialoguer avec le chargé de TD au moins sur un thème. Les avantages : gagner des points de participation, apprendre le cours sans faire trop d'effort, les TD passent plus vite :)

3. Soit exigeant.

Je me suis retrouvée en bi licence droit français / espagnol par hasard, je n'ai pas de parent espagnol, ni d'attache particulière avec l'Amérique latine, il s'agissait de ma seconde langue au bac. Sans être prédestinée, je me suis retrouvée dans cette formation (merci APB) et il fallait bien que j'en tire quelque chose d'utile ! Ce n'était pas évident au départ, mais au fil du temps en m'accrochant, j'ai cherché à transformer cette "erreur d'orientation" en une force puisque mon profil était plus original. Finalement, grâce à cela j'ai eu l'opportunité de partir un an en ERASMUS à Séville et j'ai pu entrer dans un Master 2 Droit européen des affaires à l'université Panthéon Assas.

4. Multiplie les expériences professionnelles.

Durant mes cinq années à la fac de droit, l'autonomie et la rigueur sont des qualités que j'ai particulièrement cultivé. Je pense qu'en droit cela est fondamental, il ne s'agit pas de faire de l'"à peu près". En cabinet ou en entreprise, celui qui donne une réponse approximative ne convaincra pas le juge. Aussi je pense qu'il faut s'imposer une certaine exigence lorsque l'on fait des études de droit. Egalement, il est important de ne pas se sous estimer, notamment lors de la sélection M2. Chaque profil est différent et la manière de le vendre pourra tout à fait convaincre le directeur du Master. Toutefois, l'analyse des résultats est souvent la première étape dans le processus de sélection.

5.

Les opportunités de stages en France et à l'étranger ne sont pas si nombreuses lorsque l'on est en licence. Il n'est cependant pas impossible de trouver un stage au niveau licence en cabinet d'avocat par exemple. Généralement l'université propose des sessions de stage auprès du tribunal de leur ressort, il suffit de se renseigner et de présenter sa candidature. Par ailleurs, il faut maîtriser le temps. Pour avoir un stage, le premier arrivé est le mieux servi. Donc la meilleure option est de s'y prendre avant les vacances de noël pour avoir un stage au second semestre. Enfin, il faut postuler à beaucoup d'offres pour espérer avoir quelques réponses, c'est un travail de longue haleine !

Bac+5 (Bac ES)

Ghislaine, 24 ans

Domaines d'études : Droit, Justice

Mon futur métier : Avocate en droit des affaires

8 avis

Voir profil