La licence arts du spectacle : Avantages et désavantages

Anaïs Lavarde

— Introduction

Je suis étudiante en licence des arts du spectacle à l'université d'Artois. Aujourd'hui, je vais vous expliquer brièvement en quoi consiste cette dernière, ainsi que ses avantages et ses inconvénients ( même s'ils sont très peu en réalité ! )

Bonne lecture à tous et j'espère que cet article vous permettra de vous faire une idée des enjeux de cette licence.

— Présentation

La licence arts du spectacle, ce n'est pas une licence à prendre à la légère. En effet, beaucoup de préjugés persistent sur cette dernière, et beaucoup de personnes pensent que les étudiants de cette licence n'auront pas d'avenir... détrompez vous.

Les arts du spectacle, c'est avant tout un art, un style de vie, une passion, une vocation. C'est une licence qui mêle plusieurs disciplines liées à l'art et au spectacle en général, comme le théâtre, la pratique, la danse, les arts plastiques, mais aussi les marionnettes, le cirque, le cinéma, le théâtre jeune public etc.

Malgré les préjugés, cette licence n'est pas simple. En effet, il ne suffit pas d'aimer les concerts pour réussir. Il faut s'intéresser à toutes les disciplines pour s'enrichir culturellement et artistiquement parlant. C'est une licence qui mêle des cours pratiques et théoriques. En bref, pour obtenir la victoire, il faut être bon autant dans le côté pratique, que dans le côté théorique, et c'est là que ça devient enrichissant.

— Les avantages

Les avantages de la licence des arts du spectacle sont nombreux. Il y a des cours pratiques et théoriques : c'est une licence qui mêle plusieurs disciplines, que ce soit pratiques ou théoriques. De plus, il y a de nouvelles découvertes chaque jour : Vous serez amenés à vous rendre dans des salles de théâtre, à voir des spectacles, à rencontrer des professionnels des arts de la scène, à étudier des contes, des réécritures, à en apprendre davantage sur les métiers du spectacle... Les métiers sont divers et variés : Il existe près de 250 métiers répertoriés en trois catégories qui touchent au monde du spectacle, comme danseur, comédien, régisseur, ingénieur son, attaché de presse, marionnettiste, costumier...

Il y a également la possibilité de poursuivre ses études vers différents Masters qui touchent aux arts du spectacle et de la scène, mais il y a aussi la possibilité de poursuivre vers un master pour devenir professeur des écoles. Il y a des personnes ouvertes d'esprit également, donc vous ne serez jamais seul.

— Inconvénients

Les inconvénients : Des métiers à rémunération basse, voire incertaine. La plupart des professionnels du spectacle possèdent le statut d'intermittence, c'est à dire qu'ils sont contraints d'effectuer un certain nombre d'heures pour bénéficier de ce statut qui leur permet d'être rémunérer pendant des périodes creuses, où ils ne travaillent pas. De plus, la rémunération de beaucoup de métiers est basse puisque beaucoup de professionnels travaillent par passion.

- Un travail conséquent : Comme toutes les licences universitaires, cette licence demande un investissement conséquent et une motivation. Il faut non seulement réviser ses cours régulièrement mais aussi, dans le même temps, lire les livres au programme, aller voir des spectacles obligatoires donc rentrer tard le soir, investir dans ses créations pour les partiels. Cette licence n'est pas du tout repos même si le travail demandé n'est pas forcément complexe.

- La timidité peut être un frein à votre intégration.

— Note de fin

Pour conclure, cette licence est très complète et très enrichissante autant artistiquement que culturellement. Alors, si vous souhaitez poursuivre votre carrière dans les métiers du spectacle ou que vous êtes passionnés par le théâtre et les arts, cette licence est faite pour vous !

 

N'hesitez pas à me contacter pour plus d'informations, cela serait avec joie de répondre à toutes vos croustillantes questions.

 

Vive les arts du spectacle !

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle