Le choix d'étude après le lycée

Clery Petit

— Le choix de filière.

S'il y a bien quelque chose qui peut faire peur dans la vie d'un étudiant, c'est bien le passage du lycée aux études supérieures. Tant de questions qui peuvent parfois être assez terrifiantes : le volume de travail ? La difficulté ? Ou bien : quelle formation choisir ? On entend souvent des gens nous dire qu'il faut savoir ce que l'on veut faire de sa vie, arrivé devant les portes des études supérieures. Cela peut faire peur à plus d'une personne. Je parle en connaissance de cause, enfin plus précisément, j'écris en connaissance de cause. Le but n'est pas de réussir dans la vie, mais de réussir sa vie ! La peur d'échouer dans une filière que nous avons choisi est normale et tout à fait passagère, enfin si la filière choisie nous convient. S'il y a bien un conseil que je peux donner, c'est de choisir pour soi une filière, pas pour les autres. Cela peut sembler risible en 2019, mais il y a encore des étudiants qui choisissent des filières pour faire plaisir à leurs proches ou suivre leurs potes. Faites des choix pour vous avant tout !

— Choisir une filière en fonction de ses passions.

Avant de faire vos choix sur la plateforme du gouvernement, faites d'abord un listing de vos hobbys, de ce qui vous intéresse. Ensuite, comparez vos passions avec des formations qui existent : il y en a tellement qu'il est rare de voir quelqu'un ne pouvant exercer sa passion en études supérieures. Le tout est de choisir une filière dont vous savez, à l'avance, qu'elle va globalement vous convenir ( il y aura toujours 2-3 matières bateau qui n'ont rien à faire là ). Pour savoir quelles matières sont dispensées au sein d'une filière, il n'y a pas 36 solutions : cherchez sur Internet, renseignez vous autour de vous, déplacez vous aux différentes écoles / facultés pour avoir le maximum de renseignements. Enfin, le choix d'une filière va souvent de pair avec ce que l'on appelle un plan de carrière : vous faites des études *insérez le nom d'une filière* pour exercer un métier en rapport avec celle-ci ! Il faut donc prendre garde à bien choisir la filière pour éviter les remous qui accompagnent une scolarité en études supérieures chaotique.

 

— L'assurance dans le choix d'une filière.

Il est facile de dire à autrui qu'il faut faire attention au choix d'une filière, etc... Mais lorsque le choix s'offre à vous, il y a toujours des petites questions qui vous trottent dans la tête : est-ce compliqué ? --> la plupart du temps, les études supérieures peuvent paraître très compliquées. Or, ce n'est pas le cas si vous travaillez tous les jours entre 30 minutes et 1 heure ! Cela peut paraître énorme, mais avec du recul, lorsque les partiels arrivent, on est bien content d'avoir fiché / travaillé les matières avant. Suis-je fais pour ça ? --> une autre question qui revient souvent chez les premières années. Si votre choix s'est fait sur la base de réflexions claires et précises, alors ne doutez plus. Si en revanche, votre choix s'est fait par défaut, il peut arriver en plein milieu du semestre que vous lâchiez tout et que vous quittiez la formation. Cela n'est pas dramatique, mais il faut savoir se prendre en main pour gérer la suite. Ce n'est que deux questions parmis tant d'autres, mais ce sont celles que j'entend le plus souvent à ma faculté.

— Conclusion.

Le choix d'une formation n'est jamais facile ( sauf pour les 2-3 personnes déterminées ). Alors, basez vos choix sur une réflexion objective, soyez sûr de vous et, surtout, ne doutez pas de vos capacités. Travaillez dur, participez aux cours en groupe ( comme les séances de travaux dirigés en faculté ), et vos années d'études supérieures passeront très vite !

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui