Et si je vous parlais un peu de moi?

Discutez gratuitement avec Fanny de votre projet d'orientation

1. Le choix de la prépa

J'ai d'abord sélectionné le top 20 des classes préparatoires. J'ai ensuite considéré les villes dans lesquelles je voulais étudier (étape importante). Je voulais pouvoir rentrer le week end chez mes parents quand je le voulais, être dans une ville agréable à vivre (climat, ambiance). J'ai sélectionné Lyon et Montpellier. Il ne me restait ainsi que 4 lycées. Etape 3 : j'ai pris contact avec des élèves pour m'intéresser à l'ambiance de chaque prépa. J'ai encore fait un tri en supprimant les classes préparatoires réputées pour leur compétitivité créée par les élèves mais aussi les professeurs. APB a fait l'étape 4 et je me suis retrouvée au lycée du Parc à Lyon, mon premier choix.

2. Pourquoi la prépa?

Au lycée, on a l'impression que ce qu'on apprend ne nous resservira jamais. En prépa, les professeurs sont agrégés et nous offrent des connaissances solides. Tout est fait pour construire un futur travailleur sachant réfléchir intelligemment avec une base de connaissances solides et essentielles pour comprendre le monde dans lequel on évolue. 4 bénéfices : - efficacité - résistance au stress et au rythme de travail imposé - développement du travail personnel mais aussi collectif - culture générale approfondie

3. Le "combat" quotidien

Voir sur le long terme. On a tendance à oublier que ce qui compte, c'est le résultat au bout des deux années de prépa et non tout ce qu'il s'est passé pendant ces deux années. Bien sûr, des bonnes notes sont un signe encourageant à la réussite des concours mais il ne faut pas désespérer de ne pas progresser. Le progrès est visible sur le long terme. Savoir utiliser les mauvaises notes pour pouvoir rebondir et progresser, c'est un véritable challenge.

4. Mon point fort

Savoir tenir le rythme. J'ai su garder un rythme de travail/sommeil régulier. Je ne me suis jamais laissée envahir par la quantité de travail et j'ai su m'arrêter quand mon cerveau avait besoin de s'arrêter. Ça m'a permis d'éviter les erreurs d'inattention, les moments de déprime dus à la fatigue et malgré un nombre d'heures de travail inférieur aux autres, ce manque est compensé ailleurs par un bon rythme de vie.

5. Qu'est-ce que je fais là?

J'aime venir en aide aux autres, je trouve que le choix d'orientation est primordial dans la construction de la vie future des bacheliers et je suis prête à donner de mon temps. Je suis capable d'avoir un point de vue objectif sur mon expérience en classe préparatoire et de donner des informations neutres sans influencer positivement ou négativement le choix de ces que j'aide.

Bac+1 (Bac S)

Fanny, 20 ans

Domaines d'études : Commerce, Distribution, E-commerce

Mon futur métier : PDG d'une agence organisatrice d'évènements