La Licence : les cours, les examens, les stages et les mobilités à l'étranger

Olivia GUINOBERT

— La Licence, qu'est-ce que c'est ?

La première chose à savoir est que l’Université est un gros complexe qui accueille plusieurs milliers d’étudiants et qui réunie des filières très diversifiées. De part cette caractéristique, l’université a dû s’organiser et je te propose d’entrer dans les rouages de cette grande machinerie.

Pour commencer, voici un bref récapitulatif des diplômes universitaires : BTS, DUT, Licence, Licence Professionnelle, Master et Doctorat. Après le bac, tu peux intégrer un BTS, un DUT ou une Licence. Dans cet article, je vais te décrire l'Université vécue par un étudiant en Licence.

Une Licence est un diplôme universitaire validé en 3 années (L1, L2 et L3). La L3 peut être professionnelle ou non.

— Les enseignements, le monde des UE et des ECTS

Comme beaucoup d’établissements, la fac compte 4 types d’enseignements : les cours magistraux (CM), les travaux dirigés (TD), les travaux pratiques (TP) et depuis peu la formation ouverte et à distance (FAOD). Selon les universités, certains enseignements ne sont pas obligatoires.

Les matières sont rassemblées en unité d’enseignement ou UE. Autre acronyme barbare que tu vas entendre partout : les ECTS (European Credits Transfer System). Ils ont été mis en place pour permettre des équivalences de formations entre différents pays. De façon générale, un semestre en France équivaut à 30 ECTS et par exemple, l’accès en master est possible pour les étudiants ayant validé au minimum 180 ECTS (donc 6 semestres, soit 3 ans, donc une Licence).

Le nombre d’heures par semaine varie selon la filière, il ne faut pas hésiter à demander aux anciens élèves. Par exemple, en L1 de Biologie à Nantes on avait environ 27 heures par semaine, parfois beaucoup moins.

— Comment valider ses semestres ?

Les examens : L'évaluation des connaissances s'effectue majoritairement par des partiels à la fin du semestre. Les étudiants de L1 étant souvent nombreux (plusieurs centaines – 700 en L1 de Biologie à Nantes), les partiels sont souvent des QCM (à points négatifs ou pas). En L3, les promos sont plus petites puisque plus spécialisées (24 en L3 Sciences Végétales à Rennes) les UE peuvent alors être évaluées via des compte-rendus et des partiels avec de la rédaction et des exercices. Une moyenne générale de 10 est nécessaire pour valider les UE et l'année.

Le principe de compensation : Les matières au sein d'une même UE peuvent se compenser pour obtenir une moyenne générale de 10. On dit que l'unité est acquise par compensation. Ensuite, les UE au sein d'un même semestre peuvent également se compenser (semestre obtenu par compensation). Enfin, pour valider une année il faut que la moyenne des deux semestres soit égale ou supérieure à 10 (les semestres peuvent donc se compenser).

— La fac, des opportunités à saisir

Les stages : Les stages sont nécessaires à la découverte du milieu professionnel et à la construction d'un dossier béton pour tes poursuites d'étude. La fac permet d'effectuer des stages obligatoires (dans certaines L3) ou volontaires (à réaliser sur tes vacances scolaires). Tu peux solliciter les professeurs, les enseignants-chercheurs et les intervenants extérieurs qui te font cours pour trouver un stage, et même candidater dans les laboratoires de recherche présents sur ton campus.

Les mobilités à l'étranger : L'Université propose à ses étudiants d'effectuer un semestre ou une année à l'étranger, dans des universités partenaires (Erasmus, BCI...). Les mobilités peuvent s'effectuer au cours de la L2 ou de la L3, elles permettent d'aller étudier à l'étranger tout en payant tes frais d'inscriptions universitaire en France. La mobilité est un excellent moyen de t'initier à une nouvelle langue ainsi qu'à une nouvelle culture. 

— Pour conclure

Comme tu as pu le constater, le parcours universitaire est une formule qui te permet d'être formé dans des domaines sépcifiques tout en te laissant la possibilité de te professionnaliser par des stages, ou de découvrir d'autres pays via les mobilités. L'ingrédient secret de la réussite en université est cependant l'autonomie. En effet, contrairement à une école d'ingénieur où son parcours est tracé, l'étudiant universitaire doit étudier les opportunités que lui propose son université, contacter des professionnels, poser des questions afin de construire son propre parcours.

J'espère que cet article t'aura plût et aidé, n'hésite pas à me contacter pour davantage de questions. Je compte rédiger encore plusieurs articles sur l'Université, mais également sur le DUT, les stages (volontaires, à l'étranger), la recherche... garde l'oeil ouvert ! ;)

Tous les articles de cet Advisor

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle