Comment c'est la vie d'un étudiant en formation d'ingénieur ? (Mes conseils)

Nathan Vilmen

— Introduction

Tu sors du lycée, tu te prépares à entrer dans la vie étudiante, mais tu ne sais pas très bien ce que cela implique. En me basant sur mon expérience et celles de mes proches, je vais essayer d'aborder quelques points. Il sont résumés ici, mais développés dans d'autres articles.

Cet article s'adresse tout particulièrement aux futurs étudiants en classe préparatoire classique et classe préparatoire intégrée.

— La journée type d'un étudiant

La journée type d'un étudiant ? Il n'y en a pas. Enfin, pas vraiment. Ce qui est sûr, c'est que tu n'auras pas tes 8h de sommeil toutes les nuits.

Si je ne commence pas à 8h, j'essaie de travailler avant d'aller en cours: mieux vaut s'avancer. Pas de Netflix en rentrant des cours non plus...

Tu l'as compris : il y aura beaucoup de travail. MAIS ATTENTION : que tu sois en CPGE ou prépa intégrée, il ne faut surtout pas commettre 1 ERREUR : TROP TRAVAILLER. Tu devras travailler, oui. Beaucoup. Mais tu n'arriveras pas à être 100% opérationnel et concentré si tu ne fais pas des pauses. Il est très important, que dis-je primordial, de garder (ou se trouver) un hobby. Netflix, un sport ou une sortie entre amis par semaine, c'est très important. Sinon tu vas te laisser engloutir et te noyer dans le travail.

— Les contraintes de la vie étudiante

Cette partie s'adresse particulièrement à ceux qui vont vivre seul pour la première fois. Je la développe dans un autre article intitulé Préparer sa vie étudiante : mes conseils.

Tu y as sûrement déjà pensé, il y a beaucoup de contraintes à vivre seul, telles que des tâches quotidiennes très chiantes et qui prennent du temps. C'est pour ça qu'il faut t'organiser. Financièrement (loyer, courses et autre), les courses (il y a des stratégies), la cuisine (il faudra bien...), l'endroit pour travailler (calme, sans distraction), le linge (c'est facile ! Juste chiant), la vaisselle (pas de miracle : faut se motiver !), le transport (un point important à ne pas négliger).

— Comment garder la motivation ?

Comme pour tout le monde, il y aura des hauts et des bas. C'est possible que tu ne sois même pas sûr que c'est la formation qui te correspond, et c'est tout sauf un problème (j'en parle plus loin). C'est possible que dès le début, tu aies un coup de mou. Tout est nouveau : ton lieu de vie, ton école, donc tes amis (qui ne font pas forcément la même chose que toi), tout ton environnement en fait. Difficile de tout de suite s'habituer à tout ça. 

Donc c'est absolument normal d'être stressé, d'avoir un peu peur, ou d'avoir une petite baisse de motivation. La clé, c'est de se rappeler pourquoi tu es là. On t'a déjà sûrement demandé ce que tu voulais faire plus tard, mais demande-toi surtout pourquoi tu veux faire ça. Pourquoi tu as accepté cette école, pourquoi tu es là où tu es.

— Conclusion

Je résumerais assez simplement : quelle que soit la formation que tu as choisie, ta vie étudiante va reposer sur l'équilibre que tu vas trouver entre travail, sorties et tâches quotidiennes. Il est important de travailler, mais pas trop. Réserve-toi du temps pour du sport, tes potes, ta/ton petit(e) ami(e), etc.

L'équilibre ne sera pas facile à trouver. Mais c'est ça qui fera de toi un adulte : l'organisation et la responsabilité.

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui