L'ISTOM : une école au coeur des enjeux de demains !

Pauline BROSSAT

— L'agriculture uniquement comme un tremplin permettant de comprendre les enjeux socio-économiques mondiaux

Tout d'abord, il faut savoir que l'ISTOM n'est pas une école d'agronomie à proprement parler. C'est une école très pluridisciplinaire qui se focalise sur des problématiques mondiales telles que la sécurité alimentaire dans le monde, la dégradation des sols en Afrique subsaharienne, la gestion des déchets en Inde... Les matières abordées ne se focalisent pas autour de l'agriculture mais étudient de manière plus vaste les problématiques des pays touchés par la pauvreté et les conséquences du monde occidental. On aborde donc des sujets très divers, on étudie l'agronomie tropicale comme on étudie l'impact des médias, les changements géopolitiques en Amérique Latine, le pastoralisme et ses mécanismes de solidarité au sael etc.
L'agriculture est un moyen d'aborder les enjeux mondiaux car c'est le métier de plus de 40% de la population mondiale active: pour comprendre les défis économiques et sociaux d'un pays, il faut comprendre la part que prend l'agriculture dans celui-ci.

— Pluridisciplinarité, ouverture d'esprit et voyage

Les enjeux mondiaux découlent d'un problème systémique difficile à cerner. Afin de comprendre au mieux une culture, un gouvernement, un mode de vie...quoi de mieux que de voyager. L'école offre sur 5 ans la possibilité de bouger énormément. La première année, une mission facultative peut être réalisée en groupe dans une ONG ou association en Amérique Latine, Afrique ou Asie du sud-est. La deuxième année un stage obligatoire est réalisé individuellement dans une exploitation agricole française pendant 5 semaines. La troisième année, un stage obligatoire en entreprise de 5 mois est réalisé en dehors de la zone occidentale (perso je pars en Bolivie avec une copine, n'hesites pas à me contacter pour en savoir plus !). En 4ème année, des groupes de 10 sont formés (équivalant à un bureau d'études) pour réaliser une mission d'expertise de terrain, la majeure partie de la 4ème année est consacrée à la préparation de cette mission. Enfin en 5ème année, il y a le stage obligatoire de 6 mois, dans la structure de son choix.

— Et du coup, pourquoi l'ISTOM ?

Au final, sur 5 ans, il est possible de voyager sur chaque continent, de progresser dans une langue et d'affiner son ouverture d'esprit en travaillant au contact de populations locales ! En conclusion, de par ses stages et la formation très pluridisciplinaire, l'ISTOM n'est pas une école d'agronomie mais une école formant les ingénieurs de demain, des ingénieurs capables de répondre aux enjeux alimentaires, socio-économiques et environnementaux. N'hesites pas à prendre rendez-vous si tu as des questions, je te détaillerai plus longuement les atouts de ma formation ;) .

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle