La classe préparatoire sanitaire et sociale - Mes conseils pour passer une bonne année.

Audrey Sire

— Introduction :

Actuellement en classe préparatoire sanitaire et sociale afin de rentrée en écoles d'éducatrices spécialisées et de moniteur éducateur j’ai pu décoter des astuces pour bien organiser mes journées et me préparer au mieux aux concours.

Voici donc quelques conseils, qui j’espère pourrons t’aider.

 

 

— Conseil n°1

Commençons par le commencement certes l’année est courte mais il faut bien si préparer parce que tu es évalué toute l’année.

Dès la première semaine nous avons été mis directement dans le bain, peu de personne de ma classe lisez et je parle même de notre intérêt qu’ont porté à l’actualité. Les thèmes imposaient que l’on doit aborder en oral et les presse book qui traitent des sujets d’actualités de notre choix nous pousse à entretenir une curiosité.

Tu as aussi les films en lien avec la sociale et les reportages comme hors normes et les défaillances de l’ASE qui peuvent enrichir tu’es connaissance sans forcement y prêter attention.

Et pour les lecteurs les livres sur l’éducateur, l’enfant, la sociologie et les revus comme le lien social sont un vrai plus.

— Conseil n°2

Ensuite je te conseille d’avoir comme matériel un ordinateur portable avec un bloc note, quelque stylo et des surligneurs pour repères les grandes idées dans les textes et clarifier les consignes. Dans notre centre de formation les cours se font beaucoup soit par diaporama ou sous forme de débat quand ses des intervenants extérieurs. C'est donc plus simple pour prendre des notes et retravailler son cour.

Dans ce cas-là c’est à toi de prendre des notes. Fini le lycée tu passes en formation adulte et le formateur ne va pas de dire ce qui est important ou non, c’est à toi de te faire ta cour. Rassures-toi les formateurs sont toujours là pour reformuler si tu n’as pas compris ou pour t’envoyer des supports pour mieux comprendre la thématique qu’il a abordée.

Personnellement je n’ai pas eu besoin d’agenda, je fonctionner sous forme de « TO DO LIST » vu que les écrits et oraux étaient déjà inscrits dans l’emploi du temps.

— Conseil n°3

Concernant les cours théoriques et les interventions des intervenants extérieurs tu n’as pas de matière spécifique comme le français, les mathématiques…

C’est surtout des thématiques abordées sur 7 heures (toute la journée) qui te prépare à ton entrée en formation diplômante comme par exemple la bienveillance, les structures d’accueil, le handicap…

Ses thématiques sont rarement abordées avec d’autres formations mais il nous est arrivé de faire 1 cour avec les éducateurs spécialisés. Dans ses moments il faut profiter de leur présence pour leur poser des questions sur le contenu de leurs domaines de compétence, leurs ressenties. Tout comme lorsque ce sont des professionnelles du terrain qui viennent.

— Conseil n°4

Les stages sont répartis en 2 périodes de 4 et 5 semaines où tu peux les adapter en fonction de la structure qui t’accueille par exemple en décale la période sur tes vacances.

Avance toi le plus possible dans t’es recherché de stage parce que souvent toutes les formations ont les mêmes périodes.

Durant les stages profite en pour te construire des contacts et pourquoi pas commencer à envisager un apprentissage si tu te sens bien dans l’établissement et que tu penses pouvoir construire un projet.

 

En conclusion suivre une classe préparatoire peut représenter un budget mais cela vaut vraiment le coup du coter professionnelle comme personnelle. On le dit toute cette année nous a changée !

 

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle