Une bonne alternative à la prépa, l’université Paris-Dauphine

Aurore Guez

— Intro

Comme beaucoup d’étudiants, mon choix d’orientation n’a pas été facile. 

Le mot d’ordre de cet article sera donc: suis ce que tu as réellement envie de faire, et ne te soucie pas trop de ce que pensent les autres. 

Entre ce que voudraient nos parents, et ce qui nous passionne réellement, il est parfois difficile de faire un choix.

Si tu es dans ce cas là, cet article est fait pour toi. 

— Mon histoire

Ma petite histoire...

Je m’appelle Aurore et j’ai effectué ma scolarité dans un lycée catholique privé, à côté de Paris. Comme un bon nombre d’élèves, je n’ai jamais eu de matière « phare », mon niveau était plutôt bon partout. 

Mais rapidement, est venu le temps du questionnement existentiel: que faire après mon lycée? 

— L’illumination

J’avais toujours secrètement espéré intégrer une grande école de commerce après 2 ans de "prépa". (mon frère avait brillamment réussi: HEC du premier coup). 

Mais très vite, je me suis rendue compte que la prépa n’était peut être pas ce qu’il me fallait. J’entendais beaucoup de témoignages sur la pression que les autres pouvaient ressentir. De nature anxieuse, j’ai eu peur de m’y lancer. 

Très vite, une autre solution m’est apparue: l’université Paris-Dauphine. 

— Admission

Après avoir rempli toutes les démarches, je me suis finalement inscrite à Dauphine. 

La réponse est enfin tombée fin juin: j’ai été acceptée pour une licence d’économie et gestion dans cette université! 

J’ai donc commencé mes études en septembre 2019. 

Mais pourquoi cette formation me semblait-elle qualitative?

L’université Paris-Dauphine offre une préparation complète aux métiers de la gestion et de la finance.

— Mon expérience à Dauphine

La charge de travail y est importante, mais moins qu’en prépa. Le campus vit, au rythme des nombreuses associations qui ont leur local dans la cour principale. 

Mon premier jour à Dauphine était féerique: un véritable campus à l’américaine. 

Les cours dispensés sont assez variés: sociologie, macroéconomie... 

Mais selon moi, la force de l’université est sa vie associative. 

J’ai intégré le BDE de mon école, et cela m’a permis d’en apprendre d’avantage sur les métiers de l’évenementiel. 

L’université Paris-Dauphine apparaît donc comme une véritable alternative à la prépa aux grandes écoles, et elle se range du côté des grands établissements. 

Si vous avez des questions concernant cette formation ou d’autres, j’ai aussi eu beaucoup de difficultés à trouver des études qui me correspondaient et suis donc assez calée sur le sujet. N’hésitez pas à prendre RDV avec moi! 

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle