Le contrat de professionnalisation en école d'ingénieur expliqué.

Discutez gratuitement avec Kevin de votre projet d'orientation

1. Entrons dans le vif du sujet

Le contrat de professionnalisation est un type de contrat entre une entreprise, un étudiant et son école. Concrètement tu alternes entre des périodes d'école et d'entreprise. Les différences avec un contrat d'alternance vont du salaire, en passant par le public concerné, si tu veux en savoir plus, je te conseille de cliquer sur ce lien : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F31704 .

2. Comment ça se passe concrètement ?

Dans mon cas, les périodes en entreprise et en cours ne sont pas équitablement répartis dans l'année. Le contrat pro que j’effectue par le biais du Master 2 Systèmes Embarqués, implique le suivi des cours comme le reste de la promo. À la différence des personnes en formation continue, je suis en entreprise pendant les semaines de projet, pendant les vacances et pendant la période de stage. Concrètement à partir de mars je serais en entreprise pendant 6 mois, comme si je faisais un stage. Pour le début de l'année scolaire j’ai donc été plus souvent en cours qu'en entreprise, l'avantage est que je serai totalement intégré et prêt a travailler sur des projets plus importants au mois de mars.

3. Les avantages

Les avantages sont multiples. Vous sentez que les temps à l'école ne sont pas les temps favoris de votre semaine ? Vous ressentez le besoin de vous sentir utile ? Il est temps pour vous de chercher un contrat pro. Personnellement, je suis beaucoup plus intéressé par du travail qui a du sens, je déteste apprendre comme un vulgaire robot assis sur une chaise pendant 8 heures. Le contrat de professionnalisation m'a motivé et je profite plus des périodes de cours désormais. En plus d’y mettre du sens, il y a les aspects avantageux du contrat pro : la rémunération (minimum 80% du smic si vous avez plus de 18 ans) et le financement par l'entreprise de votre formation.

4. Le revers de la médaille

Soyons honnête, tout n'est pas rose ! L'un des problèmes majeurs que j'ai rencontré c'est l'intégration. En effet il est difficile de s'intégrer dans l'entreprise et de se faire connaitre auprès de ses collègues quand vous êtes présent pas plus d'une semaine par mois (pour mon cas). Il faut donc redoubler d'efforts pour qu'ils puissent avoir confiance en vous. N'hésitez pas à faire part de vos questions et de vos doutes à votre référent d'entreprise et/ou de l'école. Il est plus facile pour eux de changer leurs méthodes afin que vous soyez pleinement heureux dans l'entreprise. Soyez acteur et montrez que vous voulez aller de l'avant.

5. Un pied dans l'entreprise, l'autre à l'école

Un premier pas dans l'entreprise, c'est un pas minime à franchir une fois diplômé ! En effet vous aurez déjà de l'expérience et vous connaitrez la vie en entreprise. Ce n'est pas négligeable sur un CV et les recruteurs aime beaucoup ce type de contrat. Le plus important, c'est de donner le meilleur de vous même, n'oubliez pas que vous êtes aussi là pour apprendre. L'entreprise en est consciente et si il vous embauche en contrat pro c'est généralement pour déboucher sur un CDD/CDI par la suite. Je recommande vivement ce procéder qui m'a permis de pouvoir faire des économies sur le prix de ma formation et aussi de pouvoir retrouver du plaisir à aller à l'école.

Bac+5 (Bac S)

Kevin, 23 ans

Domaines d'études : Électronique, Électrotechnique , Informatique, Télécoms, Réseaux

Mon futur métier : Ingénieur Systèmes Embarqués