Comment réussir (et supporter) une année de classe préparatoire ?

Manon Weber

— Règle 1 : L'organisation, tu connaitras

La classe préparatoire peut sembler effrayante, je connais ça : tu sors du bac et tu ne sais pas à quoi t'attendre. 
Tout d'abord, rassure toi, tu as été selectionné parmis des centaines de dossiers donc tu as ta place et les capacités.
Tout le monde peut réussir en prépa : le mot d'ordre est OR-GA-NI-SA-TI-ON.
Les fiches deviendront tes meilleures amies : commence dès la première semaine, tu dois y conferer une attention bien particulière.
En effet, tu vas devoir apprendre des centaines de dates alors tes fiches doivent être concises.
Il faut a tout prix optimiser ton temps de travail. L'organisation te permettra de réussir et de ne pas passer des milliers d'heures acharnées à reviser la veille d'un dst. 
Concernant les citations, colle les PARTOUT (mon prof nous disait de les coller dans les toilettes), tu les liras sans trop faire d'effort et elles rentreront dans ta petite tete. 
Egalement, code tes matières par couleur : tu mémoriseras + facilement. 

— Règle 2 : Ta santé mentale, tu soigneras

Durant la prépa, tu entendras "t'es prêt à faire des sacrifices ?!". Non, non & non.
Tu n'as pas à sacrifier une partie de ta santé mentale pour des études : J'ai moi-même fait une dépression et CE N'EST PAS NORMAL. 
Ta vie ne se résume pas qu'a la prépa. Il faut à tout prix que tu aies ou activité sportive : cela te permettra de relacher la pression.
Il ne faut pas que tu culpabilises : Les heures consacrées au sport te permettront d'être plus efficace aux révisions. 
Garde tes amis, accorde toi 1 ou 2 restaus par mois, une sortie et voir tes proches. 
Tu dois garder une vie saine et voir ton entourage y contribue; Si tu commences à craquer, ces derniers t'aideront. 
Privilégier ta santé mentale passe également par l'importance de faire des projets sur le long terme et différents de la prépa : prévois des voyages, des futurs concerts...
Tu verras, ta vie ne se résumera plus qu'à la prépa ! 

— Règle 3 : La prépa, tu relativiseras

Je sais que ce paragraphe peut sembler étrange mais...La prépa n'est pas une fin en soi. 
Je m'explique...Il faut à tout prix prendre de la distance avec la pression présente sur tes épaules, la prépa est un moyen de parvenir a tes fins : Ce n'est pas le graal. 
Ne culpabilise pas si tu n'y arrives pas, ne te sens pas minable si la pression n'est pas pour toi. TU AS LE DROIT. 
Je sais que pendant ce cursus, nous avons l'impression d'être submergés par le travail et de ne pas voir le bout, et pourtant, il est essentiel de s'accorder des pauses et des moments de tranquilité. Si tu échoues aux concours auxquels la prépa te prépare : ce n'est rien, tu te réorienteras dans une école ou en faculté et tu connaitras un autre milieu.
Je sais que la prépa est le fruit et l'aboutissement d'un long travail et de bons résultats scolaires au lycée mais si ce n'est pas pour toi, ce n'est rien. 
 

— Règle 4 : Tes anciennes notes, tu oublieras

Je pense sincerement que pour bien réussir en prépa, il ne faut pas te laisser définir par tes notes et il ne faut pas penser à tes anciennes notes du lycée. 
Je connais trèèèèès bien le fameux "Mais j'avais 16 de moyenne au lycée et là j'ai 4 ?!" 
Eh oui mon coco, ici les profs n'ont pas de coeur. Pour te dire, j'ai eu 5 de moyenne à l'année et 17/20 au concours ! 
Alors oublie tes notes et n'arrête pas de travailler pour autant. On s'en fiche que tu ai 3,4,5 tant que tu connais bien ton cours. Tu verras, tôt ou tard, ça payera. 
De plus, tes notes du lycée ne te définissent pas. Ce n'est pas parce que tu as eu de très bonnes notes au lycée que tu es mentalement prêt à aller en prépa. 
Egalement, tu n'as pas à culpabiliser pour quoi que ce soit, la prépa est suffisament compliquée, ne laisse pas tes proches te rajouter une pression supplémentaire !

— Règle 5 : Tu es fort.e

Je finirai la dessus : "L'échec n'est pas de se tromper de direction ou de tomber, l'échec est de ne pas savoir se relever"
Cette phrase m'a été dite par mon beau-père lorsque j'ai fini mon année de prépa en burn-out complet. 
Cette phrase m'a beaucoup beaucoup aidé à rebondir et j'espère qu'elle t'aidera autant que moi. 
Tu es fort.e, la prépa ce n'est pas simple et je sais que peu importe ce qu'il arrivera : Tu sauras te relever et avancer. 

Je te fais de gros bisous, tout va bien se passer et n'hésite pas à me contacter si tu as besoin de quoi que ce soit. 

Manon, with love

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle