Quel rôle jouent les soft skills dans un profil ?

Zegui Foky

Les soft skills sont aujourd'hui mis à l'honneur par les recruteurs et les formateurs recommandent de plus en plus leur développement en parallèle de la formation. Je vous propose dans cet article de vous délivrer l'expérience que j'ai pu acquérir concernant l'importance des soft skills au moment du recrutement, mais aussi en milieu professionnel.

 

— Qu'est-ce qu'un "soft skill" ?

Le terme "soft skill" est un anglicisme que l'on pourrait traduire par "compétence annexe" en français. Ils s'opposent aux "hard skills" qui sont les compétences en lien direct avec la formation ou le poste pour lequel nous postulons. Par exemple, les hard skills d'un ingénieur informatique comprendront notamment le nombre de langages qu'il maitrise, ses spécialités, les compétences qu'il a développé en travaillant sur des projets spécifiques, etc.

Les soft skills comprendront tout le reste. Si cet ingénieur en informatique postule à un poste de chargé de sécurité réseau, la licence en lettres modernes qu'il a obtenu avant de se lancer dans l'ingénierie, ainsi que les compétences que cette formation lui a donné, fera partie de ses softs skills. Ses quinze années de football en club également. De même que les cours de programmation pour débutant qu'il a pu donner afin d'arrondir ses fins de mois.

— En quoi l'ingénieur se distingue-t-il ?

Mais quel rapport existe-t-il entre le football et la sécurité réseau me demandez-vous ?

Si nous nous arrêtons à la surface, les deux disciplines semblent n'avoir aucun lien. Mais aux yeux d'un recruteur cela peut faire toute la différence. Les spécialistes en informatique ont souvent, selon l'opinion populaire, une image de personne solitaire, presque asociale, ne se mélangeant au monde que lorsqu'ils y sont contraints et forcés. Bien que cette image soit aujourd'hui dépassée, en supposant qu'elle ait jamais été justifiée, elle demeure présente dans l'esprit de nombreuses personnes. Or, le football est un jeu d'équipe. En mettant en avant cette pratique, le candidat indique au recruteur qu'il sait donc travailler en équipe, contrairement peut-être à un autre candidat ayant dédicacé sa vie à la programmation.

— L'importance des soft skills

Nous l'avons vu avec l'exemple précédent, les soft skills permettent de se distinguer. Bien sûr, l'art oratoire, le speech, le bagou, la tchatche - appelez-le comme vous le souhaitez - permet également de se positionner de manière avantageuse, mais à moins d'avoir participé à des cours d'art oratoire cette compétence apparait rarement sur le CV. C'est pourtant à travers votre CV que le recruteur entre en contact avec vous pour la première fois et pose les bases de son jugement concernant votre profil. A compétences égales, c'est dont sur les soft skills que le recruteur pourra différencier deux candidats. Dans certains cas, ces soft skills peuvent même vous propulser de candidat moyen à candidat de premier choix et vous offrir un accès privilégié .

— Pour résumer

Les softs skills constituent les compétences qui ne sont pas en lien direct avec le poste ou la formation pour laquelle vous postulez.

Ne les négligez pas, ils peuvent parfois vous offrir un accès privilégié ou augmenter l'intérêt d'un recruteur à votre égard.

N'ayez pas peur de déclarer que vous ne vous êtes pas entièrement consacré aux études : avoir réussi sans y avoir dédié tout son temps est également une preuve de compétence. Le temps libre ainsi récupéré vous aura permis d'élargir votre champ de vision.

Lors d'un entretien soyez vous-même ; si vous êtes faux, cela finira par se voir.

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec lui