4 moyens malins de financer ses études sans les compromettre

Discutez gratuitement avec Romain de votre projet d'orientation

1. L’intérim à l’usine, le job idéal pendant les vacances scolaires !

Salut à toutes et à tous, Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous les moyens que j’ai utilisés pour financer mes études. Sans un soutien financier, il peut être très critique voire impossible d’étudier en France sans sombrer dans la précarité. Selon une étude de l’observatoire nationale des étudiants, 46 % d’entres eux travaillent pendant l’année scolaire. “Dans 19 % des cas, l’activité rémunérée est considérée comme concurrente, voire très concurrente des études*”, alors peut-on réussir à financer ses études sans les compromettre ? Il n’y a pas de recette magique, facile ou rapide.

2. Animateur de centre aéré grâce au B.A.F.A, des vacances rémunérées ?

Les avantages 🙂 : pouvoir gagner « beaucoup » d’argent rapidement (tout est relatif mais à l’époque c’était une somme) c’est le principal avantage de l’intérim. Cela est dû soit à la prime de départ qui à la fin d’une mission peut être conséquente, soit en raison des horaires de nuit qui sont payés double. Les inconvénients 😦 : hormis le côté éreintant et répétitif des tâches, c’est qu’il est difficile de concilier ce travail avec un rythme étudiant. Les agences d’intérim vous demanderont de venir en semaine. C’est pourquoi, je vous recommande de faire de l’intérim pendant les vacances scolaires surtout l’été mais pas pendant l’année scolaire. Vous seriez tenté d’arrêter les études

3. Donner des cours, le job étudiant malin par excellence !

Les avantages 🙂 : vous disposez d’un diplôme reconnu par l’Etat. Le B.A.F.A (brevet d’aptitude à la fonction d’animateur), c’est la liberté de créer, d’organiser la journée d’enfants autour de thématiques qui sollicitent l’éveil et le partage de valeurs (sport, nature etc.). Cela donne un sentiment incroyable. Vous créez des activités et des règles de jeux en toute sécurité. Vous devenez responsable, vous êtes un véritable « manager » de 8 enfants. Vous pouvez voyager en faisant des colonies de vacances. N’imaginez pas que ce job est facile, il demande une réelle prise de responsabilité. Les inconvénients 😦 : Les places sont rares. Le salaire n’est pas très élevé. Ce job reste fatiguant

4. Un dernier pour la route, Travailler pour la fac,

Les avantages 🙂 : la très grande flexibilité de votre emploi du temps, vous décidez conjointement avec la famille des plages horaires. Le confort de faire un travail valorisant. Votre ferez grandir votre notoriété locale, si vos élèves ont de bons résultats. La valorisation de l’expérience sur votre CV. Le salaire est en moyenne de 20 euros de l’heure et en général, vous restez 2 h avec l’étudiant, tous les soirs de la semaine ou 3 fois par semaine et 4 heures le weekend, donc faites le calcul … Privilégiez un niveau de 4 à 5 ans en dessous de votre niveau scolaire. Les inconvénients 😦 : demande de l’organisation et de la préparation.

5. Un dernier pour la route, Travailler pour la fac,

Les avantages 🙂 : travailler pour la fac permet d’avoir accès à un réseau élève/professeur/institution qui peut être utile. Le fameux « réseau » qui fait défaut à tant d’étudiants issus de milieux précaires. Les places pour travailler à la fac étant limitées, vous devenez rapidement visible et si votre mission se passe bien, on vous recommandera. Par ailleurs, l’expérience est plus cohérente sur votre CV que celle d’un travail de manutention. Les inconvénients 😦 : les places sont chères. Vous n’êtes souvent pas libre de choisir le job.

Bac+5 (Bac S)

Romain, 31 ans

Domaines d'études : Commerce, Distribution, E-commerce

Mon futur métier : Entrepreneur

1 avis

Voir profil