Le bon choix

Laurie Manno

— Introduction

A travers cet article, je souhaite vous partagez mon parcours depuis la terminale. En effet, j'ai fait mes études dans un cadre mouvementé, d'un point de vue familiale, financier, mais aussi au niveau de ma santé. J'ai été parfois contrainte de faire des choix radicaux, et qui, je le sais, ont totalement changé mon orientation et mes projets futurs. C'est pourquoi, je souhaite vous communiquez mon expérience, afin, je l'espère, pouvoir en éclairer certains et certaines. 

 

 

Mon orientation scolaire est-elle la bonne ? Comment faire le bon choix ? 

— La dernière année de lycée

Enfin, la terminale. L'année débuta dans de bonnes conditions, le premier trimestre commença et se termina plutôt bien. Mais ma santé se dégradera vite. Et pendant 2 mois je n'ai pas assisté à mes cours suite à cela. Puis, arriver au dernier trimestre. J'avais pu enfin retourner en cours, mais avec un terrible retard. Je me doutais que mes résultats au BAC seraient assez justes. Mais ayant un coefficient 8 sur la Philosophie, et étant plutôt forte dans cette matière, j'avais donc misé sur elle pour rattraper mes éventuelles lacunes. Le verdict tombe et je dois passer par la case rattrapage, avec 75 points de retard. J’avais donc, comme mes camarades qui passaient aux rattrapages, 2 épreuves à repasser. J’avais choisis l’Histoire-Géographie et la Philosophie.  Puis, peu de temps après, on m'appela. Et on m'annonça alors que j'avais eu mon BAC ! 

— l'université

Je fis ma rentrée scolaire à l'université. Cependant, mon déménagement, fait à mon insu en début d’année posa un problème. Comment allais-je subvenir à mes besoins seul alors que je n’avais aucune revenue. Les mois passèrent et je me rendis vite compte que mes résultats scolaires étaient assez limite. Je récoltais de plus en plus de mauvaises notes. La distance entre mon logement et l’université n’arrangeais rien. La fin de l’année approcha. Malheureusement, j’avais raté une épreuve et ne fit pas accepter pour l’année suivante. Je me remis donc complètement en question, Je finis par comprendre que dans un premier temps, les études aussi longues n’étaient pas adaptées pour moi. Puis je compris, que je n’étais pas dans les meilleures conditions pour réussir.

— Du droit à la restauration

L’été approcha et je cherchais activement un travail d’été et un petit restaurant me contacta, et m’embauchais à la suite de notre entretient. Jamais je ne m'étais imaginé faire autre chose que du droit. Je n’avais jamais pris assez de recul afin de savoir si j'avais choisi le bon cursus. J’étais serveuse au restaurant La Criée, rien d’exceptionnel en soit, et pourtant, j’adorais ce que je faisais. Le fait d’être au sein d’une équipe, d’être en contact avec des clients, d’avoir des responsabilités, des perspectives d’évolution... Alors je continuai de travailler dans la restauration, et grâce à une opportunité je démissionna de La Criée afin d’être engagé dans un Hôtel Hilton, du côté de la restauration toujours. Aujourd’hui j’y travaille encore, mais j’ai pour projet, de commencé dès l’année scolaire prochaine, un BTS Hôtellerie-restauration en alternance. Et pourquoi pas continuer avec une licence professionnelle et un master. 

— Pour finir

Pour clôturer cet article, je dirais que pour faire le bon choix, il faut savoir se remettre véritablement en question, ce qui n’est pas forcément facile. Savoir-faire parfois abstraction de ce que nos proches veulent nous voir faire. Et ils peuvent parfois vous mettre une énorme pression, à l’idée de vous voir réussir absolument dans un domaine et un projet qu’elle vous aura définis.  

Mais il ne faut pas non plus s’obstiner dans une direction et ne pas réfléchir à d’autre possibilité, car l’on peut se tromper, l’erreur est humaine. Ce n’est pas pour autant que l’on a échouer. Chaque expérience est positive car elle nous apporte forcément quelque chose. Et c’est grâce à ces expériences que l’on finit par trouver notre véritable projet professionnel. 

Enfin, si vous avez la moindre question sur mon parcours ou besoin d’un avis et de conseil sur le vôtre, n’hésitez pas à me contacter.  

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle