La microscopie.

Ema Boulanger

— L'histoire de la microscopie.

La première utilisation scientifique concrète des lentilles est apparue au XVII ème siècle. Jusqu'à cette période, nous pouvons considérer qu'elles étaient destinées à corriger la vue.
Dès lors, les scientifiques convergent vers la recherche microscopique. Personne ne peut revendiquer la paternité de cette invention. En effet plusieurs modèles de microscopes sont apparus à la même période.

En 1665, Robert Hooke publia dans Micrographia des dessins de ses observations représentant des poux, cellule végétales et autres champignons. Grâce au microscope, Robert Hooke démontra la circulation du poison urticant de l'ortie vers un sujet : son doigt ! Leeuwenhoek quant à lui utilisait un microscope rudimentaire construit de ses mains.

Le pouvoir grossissant des microscopes optiques est lié à l'utilisation de plusieurs lentilles. Le premier microscope composé fait son apparition vers 1650, il est équipé de plusieurs lentilles biconvexes. Les lentilles employées à la réalisation de ces microscopes présentaient toutes des défauts d' aberration chromatique entourant les bords de l'image.

— L'histoire de la microscopie suite.

Au milieu du XVIII ème siècle, le Britannique John Dollond, corrigea le défaut d'aberration chromatique des microscopes composés. L'oculaire de Dollond, est un oculaire négatif constituée de deux lentilles plan-convexes. Depuis cette époque, le microscope optique est similaire à ceux que nous connaissons aujourd'hui. A ce jour, bon nombre d'améliorations on contribué à perfectionner cet instrument, tant en matière optique que mécanique.

Dans les années cinquante sont apparus les premiers modèles de microscopes électroniques. Ces appareils ont révolutionné le monde de l'observation microscopique. Ces outils sont destinés à l'usage scientifique ( pouvant atteindre plusieurs millions de francs). Ils ont ouvert de nouvelles portes en matière de microbiologie. Ce système à également bénéficié de quelques améliorations notables, lui permettant entre autres l'observation de sujets vivants à de grossissement fabuleux, près de 30.000 fois. Il s'agit des Microscopes Électroniques à Balayage.

— Types de microscopes.

microscopie optique:

  • résolution: 0.2 micromètres.
  • on peut visualiser: cellules végétales, cellules animales et bactéries.

Il existe plusieurs types de microscopies optique :

- microscopie optique à lumière transmise;

- microscopie optique à fluorescence;

- microscopie optique à contraste de phase.

 

microscopie électronique: 

  • résolution: 0.2 nanomètres
  • on peut visualiser: cellules végétales, cellules animales, bactéries, virus, ribosome,protéines globulaires et petites molécules 

Il existe plusieurs types de microscopies électronique: 

- microscopie électronique à transmission; 

- microscopie électronique à balayage.

— Mode d'emploie.

- Allumer le microscope : à l'aide de l'interrupteur situé à l'arrière du microscope et régler l'intensité lumineuse en utilisant le rhéostat situé sur le châssis. Le rhéostat peut également servir d'interrupteur selon les microscopes. 

- Placer la lame à observer : la lame doit être placée sur la platine en orientant la lamelle couvre-objet vers les objectifs et en positionnant la partie à observer en face de la lentille de l'objectif. 

- Choisir les objectifs : une observation doit toujours commencer par le plus petit objectif (celui qui a le plus faible grossissement). Cela permet de trouver le meilleur endroit à observer.

- Faire la mise au point : 

  •  Régler la netteté : mettre l'objectif x4 en place et grâce à la vis macrométrique, monter la platine au maximum (sans forcer). Ensuite, descendre tout doucement la platine jusqu'à ce que l'image soit nette.
  • Déplacer la lame : les molettes permettent de déplacer la lame d'avant en arrière et de gauche à droite

— Mode d'emploie suite.

- Changer d'objectif : en faisant simplement pivoter le revolver. L'observation à l'objectif x100 nécessite une petite goutte d'huile à immersion (afin d'éviter une trop grande diffraction des rayons lumineux). Pour déposer l'huile, surtout ne pas descendre la platine. Positionner le révolver entre l'objectif x40 et l'objectif x100, déposer une goutte d'huile à immersion et mettre en place l'objectif x100. Réajuster la mise au point avec la vis micrométrique. 

- Après utilisation d'huile, nettoyer les lames et les objectifs : il est indispensable d'essuyer soigneusement avec un tissu sec puis de l'alcool, puis de nouveau avec un tissu sec. Dans le cas où la lentille de l'objectif x40 aurait été en contact avec de l'huile à immersion, il est nécessaire de la nettoyer immédiatement.

 - Ranger les microscopes : remettre l'objectif x4 en place (si un groupe de TP suit votre groupe, éteindre le microscope, mais le laisser branché) ; dans le cas contraire, éteindre le microscope et le protéger de la poussière avec sa housse.

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle