Étudiant + Sapeur-Pompier : c'est possible !

Discutez gratuitement avec Clémence de votre projet d'orientation

1. Sapeur-Pompier, pour quoi faire ?

Sapeur-Pompier Volontaire depuis 9 ans, j'écris cet article pour te prouver que mixer études et engagement, c'est tout à fait possible ! Tu hésites encore ? Devenir SP te permettrait pourtant d'aider les autres et te rendre utile, de faire le plein d’adrénaline, en étant confronté à des missions diverses et variées, d'apprendre les gestes qui sauvent et secourir les personnes en danger, de faire des rencontres extrêmement enrichissantes, ...

2. Comment devenir Sapeur-Pompier Volontaire ?

Deux options s'offrent à toi : 1) Devenir Jeune Sapeur-Pompier (JSP) - [Parcours que j'ai choisi] Dès 13-14 ans, tu peux commencer la formation. Les cours sont extrêmement détaillés et complets, ce qui te permet, au terme de la formation, d'être au top en intervention ! 2) Faire un stage de 4 semaines dès tes 16 ans pour intégrer directement une caserne. Deux semaines de formation incendie, une centaine d'heures de formation secourisme (pas de panique, c'est pas tant que ca) et te voilà SPV !

3. Étudiant + SPV : comment ca se passe concrètement ?

Je vous rassure, mon activité de SP ne m'a jamais empêchée de continuer mes études ! En se mettant disponible certains soirs, week-ends ou pendant les vacances, on arrive parfaitement à jongler entre les 2 activités. Bien sûr, au début j'avais peur que cela empiète trop sur mes cours. Finalement, il suffit de s'organiser : il y a un temps pour tout. Les études passent d'abord, alors on évite les gardes la nuit pour éviter la fatigue le lendemain, mais on trouve toujours le temps de se mettre disponible pour aider la population. Et au final, être pompier m'a beaucoup aidée dans ma vie professionnelle !

4. "Pompier est une activité réservée aux gens ultra sportifs"

Non ! Je me souviendrai toujours de cette phrase, prononcée par une de mes charmantes professeures : "Toi ?! Pompier ?! Mais tu n'as pas du tout le physique !" Effectivement je n'avais pas (et n'ai toujours pas !) le physique d'un rugbyman. Et bien, sachez que je n'ai rien lâché. Et j'ai bien fait. Alors sois motivé et dépasse-toi : tu y arriveras !

5. Quelques conseils pour finir...

Sois passionné, dépasse-toi et travaille en sécurité !! Si tu as vraiment l'envie d'aider les autres et un réel intérêt pour tes études, tout se passera très bien ! :)

BAC +5 (Bac S)

Clémence, 23 ans

Domaines d'études : Mathématiques, Langues, Langues

Mon futur métier : Ingénieure à l'étranger

7 avis

Voir profil