La prépa ça se tente | Blog

La prépa ça se tente

Study Advisor Team

Pourquoi la prépa ?

Je ne savais pas vraiment quoi faire après mon BAC (ES), j'ai entendu parler de la prépa et j'ai rapidement été convaincue pour en faire une. Je ne connaissais pas bien le système mais un ami m'a encouragée à tenter les parisiennes. Même si hésitante au début, j'ai finalement choisi de postuler à des prépa assez prestigieuses (top 10 et publiques), tout en gardant bien deux choix de prépa moins bien classées histoire d'être sûre d'en avoir au moins une. Mon premier choix a finalement été accepté: c'était Janson de Sailly. Je n'ai donc pas hésité une seule seconde lorsque les résultats sont tombés. Le niveau ne doit pas faire peur, en travaillant régulièrement on s'en sort très bien !

La prépa: trimer pour briller

La classe préparatoire est toujours bien vue par les recruteurs, et pas seulement parce qu'elles permettent d'intégrer les meilleures écoles ! Avec une classe préparatoire sur le cv, le recruteur verra immédiatement que vous savez travailler de manière intense et rigoureuse, et en tant que jeune sur le marché de l'emploi c'est cette force de travail qui constitue votre atout majeur. La prépa force à l'organisation et à faire face au stress, deux choses indispensables dans le monde professionnel.

Les Challenges

Le principal challenge est sans aucun doute la charge de travail. Il m'arrivait régulièrement de travailler jusqu'à 23h et durant tous les weekends, mais cela dépend bien évidemment de l'organisation de chacun. C'est un challenge mental, il y a beaucoup de choses à apprendre et à retenir, mais il faut davantage le voir comme une source incroyable de connaissances.

Se fixer des objectifs

Ma plus grande qualité dans cette formation a sans aucun doute été ma force de travail. Même si au début, surtout après le lycée, il est parfois impensable de devoir travailler après 20h, en prépa cela devient une routine. On s'y fait rapidement et cela n'est plus du tout dérangeant au bout d'un moment. Il faut garder son but en tête, cela aide à avancer et à continuer d'apprendre !

Apprendre à oser !

Je ne savais pas trop quoi faire après le bac, même en ayant consulté différents conseillés d'orientation. J'aurais pu passer sciences po en procédure internationale (avec seulement un oral), mais finalement un ami m'a parlé de la prépa. Je ne m'y destinais pas du tout, j'avais peur que ce soit trop difficile, aussi bien au niveau des cours que sur le plan mental. Finalement je me suis lancée dans l'aventure et je ne le regrette absolument pas ! Je pense que je peux donner un coup de pouce à ceux qui hésitent et donner une autre image de la prépa: c'est avant tout une découverte, ça ne se résume pas qu'au bagne.

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec elle