Deuxième confinement = nouveaux objectifs

Study advisor Team

— Nos conseils pour éviter de procrastiner !

D’abord, il faut que tu essaies de garder le même rythme que tu avais (le plus possible). On ne se lève pas à 12h et on ne se couche pas à 4h du mat, ça va juste te décaler et baisser ta productivité … et non tu ne veux pas ! 

Après, il faut que te fixes des objectifs clairs et atteignables qu’ils soient sportifs, scolaires ou personnels. En gros, tu te donnes pour objectif de faire 15 minutes de sport tous les jours, FAIS LE ! Tu verras au départ c’est contraignant mais après tu seras fier.e de toi et il n’y a pas plus belle satisfaction !

Enfin, entoure-toi de gens positifs et motivés qui ont envie de faire d' atteindre leurs objectifs. Mets-toi au yoga avec ta cousine, apprends à cuisiner avec tes grands-parents ou challengez-vous entre potes pour faire vos exercices le plus rapidement possible. C’est tout bête comme conseil mais on ne le répètera jamais assez, ‘tout seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin’. Alors go !

— Tirer des enseignements du premier confinement …

Même si on aurait préféré continuer à aller dans les pubs avec nos potes, essayons de prendre les choses du bon côté. Nous sommes déjà passés par là donc on est armé.e pour faire face à la situation. Essaie de te centrer sur ce que tu aurais aimé améliorer durant le premier confinement : sport, lecture, etc. L’idée c’est d’apprendre de ces erreurs pour en tirer le meilleur et te faire du bien pendant cette période difficile. 

Donc, on garde le positif et pour ce qui est du négatif on essaie de le mettre le plus possible à distance. Et non, les mauvaises langues, ce n’est pas la technique de l’autruche mais bien de l’optimisme ! Dès lors, tu sais ce qu’il te reste à faire mais on va quand même te donner un dernier conseil, sors des sentiers battus ! Oui, il faut que tu te surprennes : tu sais cuisiner alors mets toi au tricot, tu es sportif deviens peintre, ce ne sont que des exemples les possibilités sont multiples et avec le contenu gratuit que t’offre internet tu n’as pas d’excuses (désolés on a essayé de t’en trouver mais non y’avait rien …)

— Et si on pensait déjà à l’après confinement ?

Nous sommes d’accord trouver des solutions sur le moment ça fait le job mais on a tous envie de s’évader et de changer d’air. Après tout, rien ne t’empêche de les construire (dans ta tête). Première chose, pense aux fêtes de fin d’année que tu vas passer avec tes proches et réfléchis aux cadeaux que tu peux faire aux gens que tu aimes. Cette année tu n’as aucune excuse pour acheter une troisième écharpe à ta mamie ou une énième paire de chaussettes à ton frère. Sois créatif.ve, tu verras y’a rien de plus satisfaisant que de faire plaisir. 

Aussi, dès qu’on aura de nouveau toute notre liberté, tu vas pouvoir programmer un petit séjour avec ta famille, tes potes ou ton partenaire de love dans un lieu inhabituel. Adios les vacances dans le chalet familial et Welcome les nouvelles destinations. Certes, les plus pessimistes diront qu'on ne peut pas voyager mais est-ce que cela nous empêche de rêver ? Non, c’est l’occasion de se challenger aussi sur nos habitudes. Vous pouvez aussi acheter ‘Le Routard’, dans une librairie of course.

Pour les plus studieux c’est aussi l’occasion de se préparer à la grande bataille des stages et des alternances. On a du temps alors hop hop au boulot !
1. Refais ton CV pour le transformer en machine de guerre (on a fait un post complet sur notre Insta)
2. Liste les entreprises dans lesquelles tu rêverais de décrocher un stage ou une alternance pour préparer tes candidatures spontanées
3. Checke les annonces sur les sites spécialisés 
4. Oublie pas de faire un suivi de tes candidatures notamment pour faire des mails de rappel parce que c’est super super important 

Voilà tu es paré.e pour affronter ce second confinement !
Et puis, si tu as des questions spécifiques sur un point tu sais où nous trouver :)

Tous les articles de cet Advisor

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédacteur

N’hésite pas à le contacter pour discuter avec elle