MONTER SA START-UP QUAND ON EST ÉTUDIANT

Sixtine Mailleux

— Penser au statut d’étudiant auto-entrepreneur

Pour pouvoir lancer sa start-up tout en continuant ses études, un statut a été crée en 2014: celui d’étudiant entrepreneur. 8200 jeunes l’ont adopté, dont près de 3580 en 2018. Il est réservé aux moins de 28 ans ayant au moins le bac, étudiants dans le cadre de leur cursus ou jeunes diplômés.

Les principaux avantages? Pouvoir aménager son temps d’études et prolonger sa couverture sociale d’étudiante. Et c’est un statut qui ne coûte pas cher !

— Intégrer un incubateur de start-up

Le ba-ba pour s’exercer à présenter son projet d’entreprise consiste à rédiger un résumé simple comprenant: son idée, son côté innovant, sa motivation… le fameux « pitch » ou Concept marketing.

C’est l’un des meilleurs moyens de devenir étudiant-entrepreneur. La sélection à l’entrée est simple: un dossier de candidature et un oral où l’on « pitch » son projet devant un comité.

Les incubateurs offrent généralement la possibilité de profiter de leur espace de co-working, ils offrent un accompagnement par par des experts: « mentorat » et, le plus important, l’accès à un réseau, pour rencontrer des futurs partenaires ou des potentiels clients.

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle

N’hésite pas à discuter avec nos Advisors !

Découvrir

— Notre rédactrice

N’hésite pas à la contacter pour discuter avec elle